Le Modérateur

"Déshéritez vos enfants s'ils manifestent" suggère une militante royaliste

1 message dans ce sujet

Yasinee Tongsibjed exhorte les parents thaïlandais à déshériter leurs enfants s'ils continuent à participer au mouvement de protestation.

 

Les canons à eau, les gaz lacrymogènes, les rangées de policiers anti-émeute, l'interdiction des rassemblements publics, les appels au calme, les arrestations, les charges et les peines de prison n'ont pas dissuadé les jeunes Thaïlandais de manifester pour exiger des changements fondamentaux dans la structure du pays.

Mais une riche femme d'affaires thaïlandaise pense avoir une solution qui mettra rapidement fin au soulèvement des jeunes : que les parents déshéritent les enfants récalcitrants.

«Écrivez dans le testament que vous léguerez vos biens à un autre parent ou à une organisation caritative si vos enfants continuent de parler de la monarchie en public.», a écrit Yasinee Tongsibjed dans un article sur les réseaux sociaux qui est depuis devenu viral.

"Photocopiez le testament et affichez-le à la porte de la maison, pour qu'ils le voient lorsqu'ils entrent et sortent."

Partout en Thaïlande, des jeunes manifestent presque quotidiennement pour exiger la démission du Premier ministre Prayuth Chan-ocha, soutenu par l'armée, la réécriture de la constitution et la réforme de la monarchie.

S'adressant à ABC, Yasinee Tongsibjed, fière royaliste, a déclaré qu'elle pensait que la menace de perdre leur héritage suffirait à dissuader les jeunes de manifester.

Ce qui, en creux, signifie que ce sont des enfants de familles riches qui manifestent.

La propriétaire de plusieurs entreprises touristiques en Thaïlande a déclaré que depuis qu'elle avait écrit le message sur les réseaux sociaux fin novembre, elle avait reçu de nombreux commentaires positifs.

"Il y a déjà plusieurs parents qui ont cessé de donner de l'argent à leurs enfants qui ont rejoint la foule", a-t-elle dit.

"J'ai entendu que certains parents ont renié leurs enfants."

ABC a demandé aux étudiants lors d'un rassemblement ce qu'ils pensaient de la suggestion de Mme Tongsibjed de déshériter les enfants qui manifestent.

Tee, une étudiante de 21 ans, a déclaré que si ses parents menaçaient son héritage, cela ne la découragerait pas.

"Je ne les écouterais pas, je serai autonome, je ne dépendrai pas de l'héritage de mes parents", a déclaré Tee à ABC.

"J'ose sortir comme ça parce que je peux déjà gagner de l'argent toute seule."

Le lycéen Kritayot Thongaurai, 17 ans, a déclaré à ABC que la menace d'être déshérité ne l'arrêterait pas non plus.

"Je ne me soucie pas beaucoup de mon capital. L'argent est un objet extérieur à votre corps, et si votre pays va bien, l'argent viendra naturellement", a-t-il déclaré.

Fai, une manifestante de 16 ans, a déclaré que si ses parents voulaient la déshériter, elle essaierait de les raisonner.

"Je dirais à mon père et à ma mère que je ne fais pas ça parce que je suis têtu, mais je sors pour améliorer le pays dans lequel nous vivons", a déclaré Fai.

Les demandes sans précédent de réforme de la monarchie divisent la nation et "provoquent également des frictions" dans de nombreuses familles du pays, selon Puangthong Pawakapan, professeur de sciences politiques à l'Université Chulalongkorn de Bangkok.

Le roi Bhumibol Adulyadej (roi Rama IX), qui a régné pendant plus de 70 ans, était très apprécié en Thaïlande. Il y a eu une énorme vague de chagrin lorsqu'il est décédé en 2016 à l'âge de 88 ans.

Les manifestants contestent son fils le roi Maha Vajiralongkorn (roi Rama X) et exige des restrictions à son pouvoir et à sa richesse.

Les jeunes demandent surtout un retour à la situation prévalant sous Rama IX et la suppression des privilèges supplémentaires que Rama X s'est octroyé après le décès de son père.

Le Dr Pawakapan a déclaré que les parents thaïlandais, en particulier ceux de la classe moyenne, sont "très conservateurs".

«Même si leur opinion sur le roi Rama X est différent de celle qu'ils avaient du roi Rama IX (euphémisme), ils croient toujours en l'institution sacrée,» Dr Pawakapan a déclaré à ABC.

Les manifestants tiennent aussi à l'institution sacrée pour peu qu'elle se réforme.

Alors que le mouvement de protestation dirigé par les étudiants s'est développé, les royalistes se sont également mobilisés. Ils ont organisé de nombreux grands rassemblements pour déclarer leur soutien indéfectible à la famille royale.

Alors que les manifestations se poursuivent dans leur cinquième mois, de nombreux parents s'opposent à la présence de leurs enfants aux rassemblements - non seulement pour des raisons idéologiques, mais aussi pour des raisons de sécurité.

«Mes parents ont essayé de m'empêcher [de manifester], parce qu'ils sont inquiets non pas parce qu'ils ne veulent pas que je milite», a déclaré Nantawat Sangsai, un étudiant de 21 ans.

«Ils m'ont dit de prendre bien soin de moi parce que, comme nous le savons tous, nos manifestations ont été dispersées à plusieurs reprises et il y a parfois eu des violences».

Depuis le début du mouvement de protestation en juillet, des manifestants ont affronté la police anti-émeute et des manifestants pro-monarchiques rivaux à quelques reprises.

La police thaïlandaise a utilisé des canons à eau lors de deux rassemblements et des gaz lacrymogènes à l'un d'entre eux.

Le Dr Pawakapan a déclaré qu'il est difficile de prédire l'avenir, car la Thaïlande n'a jamais vu de résistance menée par des étudiants.

Certains ont à peine 13 ans et ont été vus assis paisiblement lors des manifestations du soir, faisant leurs devoirs à la lumière de leur téléphone portable.

«[Les manifestants] sont si jeunes qu'il est très difficile pour l'élite dirigeante de réprimer par la violence, L'establishment doit réfléchir à deux fois», a déclaré le Dr Pawakapan.

https://www.abc.net.au/news/2020-12-11/thai-parents-urged-to-write-children-out-of-will-over-protests/12956180

 

2020-07-23T163759Z_1_LYNXNPEG6M1IO_RTROPTP_4_THAILAND-PROTESTS.JPG.d0227b9987091a4f434f4490df439ffb.JPG.fcd71cfc763d139074a1e50a75f8454b.JPG

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

BANGKOK 05 décembre 2021 16:01
Sponsors