Le Modérateur

"La paranoïa du gouvernement derrière la décision d'arrêter le festival de musique de Nakhon Ratchasima''

1 message dans ce sujet

THE NATION

La décision du gouvernement de mettre fin brutalement au Big Mountain Music Festival 2020 à Nakhon Ratchasima était injuste et motivée par la peur du gouvernement de voir les Thaïlandais exprimer leurs opinions, a déclaré lundi le Parti Move Forward.

Le porte-parole du parti, Thanwarin Sukkhapisit, a déclaré que l’ordre du gouvernement au gouverneur de Nakhon Ratchasima d’arrêter l’événement sentait le double standard.

Dimanche, le gouverneur de Nakhon Ratchasima, Wichian Chantaranothai, a demandé aux organisateurs d'annuler le festival, invoquant des mesures préventives laxistes quant à Covid-19 après que des milliers de personnes ont assisté au festival samedi.

Wichian Chantaranothai a déclaré que les organisateurs n'avaient pas réussi à limiter le nombre de festivaliers ou à imposer le port de masques, ce qui a conduit à des cris et à des chants dans la foule susceptibles de transmettre le virus.

«Il y a clairement deux poids deux mesures dans l'application des mesures de prévention de Covid-19», a déclaré Thanwarin Sukkhapisit.

«Il y a eu des foires de la Croix-Rouge dans plusieurs provinces au cours des derniers mois sans aucune mesure préventive stricte. À Nakhon Ratchasima, il y a aussi le festival d'hiver de Pak Chong qui se tient du 13 au 24 décembre, qui propose également des spectacles de musique sur scène. Après cette décision, le gouvernement mettrait-il également fin à toutes les activités ? a-t-il demandé.

«Le gouvernement devrait cesser d'utiliser la peur pour gérer », a-t-il déclaré.

«La Thaïlande doit avancer avec espoir. Au cours de la dernière année, nous avons appris à vivre avec Covid-19 car notre système de santé publique est suffisamment solide.

«Tout le monde peut voir que le festival a été annulé non par crainte de l'épidémie, mais parce que le gouvernement a peur de l'expression d'opinions de la nouvelle génération pro-démocratie», a-t-il ajouté.

Les internautes ont partagé des images au contenu pro-démocratie filmées au festival. On y voyait des chansons engagées, des canards en caoutchouc jaunes, le salut à trois doigts et un faux cadavre représentant des militants «disparus».

Les internautes pro-démocratie se sont demandé si le gouvernement avait fait pression sur le gouverneur de Nakhon Ratchasima pour qu'il mette fin à l'événement.

Ceux qui assistent à des concert (de rap par exemple) savent que depuis des années, après le coup d'état et avant les manifestations, les jeunes ont déjà l'habitude de crier des slogans hostiles au général premier ministre Chan-o-cha.

https://forum.thaivisa.com/topic/1196802-netizens-say-music-festival-shut-down-for-pro-democracy-content-not-covid/?tab=comments#comment-16083096

 

800_d63fd3b5deb795b.jpg.93488f93caa8e2b1d8b79e4f90bddb14.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 14 avril 2021 05:39
Sponsors