Le Modérateur

Le supérieur des chefs des polices de Chonburi et Rayong, déjà mutés, est muté

1 message dans ce sujet

agence gouvernementale de presse

Le chef de la police régionale transféré à cause des tripots diffusant le COVID

BANGKOK, 7 janvier (TNA) - Le chef de la police nationale a transféré le chef de la police régionale de la région 2 à un poste inactif en raison de l'existence de casinos illégaux dans sa région.

Le général Pol Suwat Jangyodsuk, chef du bureau de la police royale thaïlandaise, a transféré le lieutenant-général Pol Veera Jiraveera, chef de la police régionale de la région 2, à un poste inactif au centre des opérations du bureau de la police royale thaïlandaise à Bangkok.

La mutation est une réponse aux rapports prouvant l'existence de tripots dans les provinces de Rayong, Chon Buri, Chanthaburi et Trat. Quatre commandants de police de ces provinces ont déjà perdu leurs postes et ont été mutés à des postes inactifs.

Le chef de la police nationale a également formé un comité pour enquêter plus avant après que le bureau de l'inspecteur général de la police royale thaïlandaise a trouvé des preuves de l'existence de casinos illégaux dans les provinces de Rayong et Chon Buri propageant le COVID-19.

Le comité d'enquête vérifiera si des policiers locaux ont été indulgents ou ont accepté des pots-de-vin des exploitants de casinos. (TNA)

En général, les policiers mutés retrouvent leur poste après un ou deux mois et ne sont jamais inquiétés au pénal.

https://tna.mcot.net/english-news/line-today-english-news-612939

 

image d'archives

GAMBLING_Header.thumb.jpg.340be2aa8ff424a78cdb6dac3ff729f3.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 avril 2021 17:16
Sponsors