Le Modérateur

Les hôtels de Pattaya veulent être obligés de fermer pour toucher les aides. Hôtels fermés à Kanchanaburi

1 message dans ce sujet

Les hôtels et les entreprises liées au tourisme de Pattaya souhaitent que l'administration provinciale de Chon Buri ordonne la fermeture temporaire de tous les hôtels de la ville, afin que leurs employés puissent demander des allocations de chômage à la Caisse de sécurité sociale.

Cette proposition a été soulevée avec le maire de la ville de Pattaya Sonthaya Khunpluem lors d'une réunion jeudi.

Pattaya est maintenant déserte, depuis que Chon Buri, Rayong, Chanthaburi, Trat et Samut Sakhon ont été déclarés zones rouges COVID-19. L'entrée et la sortie de ces provinces nécessitent désormais une autorisation officielle. Ces mesures de verrouillage ont gravement touché le secteur hôtelier, avec des taux d'occupation proches de zéro.

Des représentants des hôtels ont déclaré au maire de la ville que, dans la province voisine de Chanthaburi, le gouverneur avait déjà ordonné à tous les hôtels de fermer temporairement et qu'ils souhaitaient qu'une mesure similaire soit appliquée à Pattaya et dans d'autres zones de Chon Buri.

Sans l'ordre de fermeture des hôtels, leurs salariés n'auraient pas droit aux allocations de chômage, pour les aider à traverser la crise.

Après la réunion, le maire Sonthaya a déclaré aux médias qu’il n’avait aucune objection à la proposition des opérateurs, qui sera renvoyée au Comité provincial des maladies transmissibles pour examen.

En tant que président du comité, le gouverneur est habilité à ordonner la fermeture temporaire de tous les hôtels pour contenir la propagation du virus.

Cependant, Sonthaya a déclaré que la proposition devait être examinée très attentivement car le secteur emploie environ 80 000 personnes et la fermeture de tous les hôtels aura des conséquences importantes.

Par ailleurs, Le gouverneur de la province de Kanchanaburi, à l'ouest de la Thaïlande, a ordonné la fermeture de tous les hôtels et assimilés depuis hier pour empêcher la propagation du Covid-19.

Les contrevenants encourent de lourdes peines de prison et / ou des amendes, a rapporté Thai Rath.

Jirakiat Phoomsawat a signé l'ordonnance notant que la province est populaire auprès des touristes et que des rassemblements pourraient faciliter la propagation du virus lors de la deuxième vague.

Les seules exemptions concernent les hôtels utilisés comme quarantaine locale ou par des fonctionnaires.

Les citoyens peuvent être emprisonnés jusqu'à deux ans pour avoir enfreint le décret d'urgence et condamnés à une amende de 40 000 bahts et d'autres lois peuvent être punies d'un an et d'une amende de 100 000 bahts.

https://forum.thaivisa.com/topic/1201635-kanchanaburi-all-hotels-and-resorts-closed-by-provincial-governor-from-now/

https://forum.thaivisa.com/topic/1201623-pattaya-hotels-want-to-be-closed-so-employees-can-claim-state-benefits/

Pattaya-Covid-1.jpg.af9cac4aa53ea7b0a1558dd9143c1341.jpg.086564807d687da0e5192167976985dd.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 avril 2021 17:24
Sponsors