Le Modérateur

Facebook supprime des faux comptes appartenant à l'armée thaïlandaise

1 message dans ce sujet

BANGKOK (Reuters) - Facebook Inc a supprimé 185 comptes et groupes engagés dans une opération de désinformation dirigée par l'armée thaïlandaise, a annoncé mercredi la société. C'est la première fois qu'elle supprimait des comptes thaïlandais liés au gouvernement.
 

Le réseau de faux comptes basés en Thaïlande a été supprimé pour «comportement trompeur et coordonné». Le réseau comprenait 77 comptes, 72 pages et 18 groupes sur Facebook et 18 comptes sur Instagram, a déclaré Facebook.

La société a déclaré que les comptes étaient liés à l'armée thaïlandaise et visaient les provinces du sud de la Thaïlande, où un conflit existe depuis des décennies.

Le porte-parole de l'armée thaïlandaise a refusé de commenter lorsqu'il a été contacté par Reuters, invoquant une politique de ne pas faire de commentaires en dehors des conférences de presse officielles.

Quelque 7 000 personnes ont été tuées au cours des 15 dernières années à la suite de l'insurrection dans la région méridionale malaise et majoritairement musulmane de la Thaïlande à prédominance bouddhiste.

"C'est la première fois que nous supprimons des comptes liés à l'armée thaïlandaise", a déclaré à Reuters Nathaniel Gleicher, de Facebook.

«Nous avons trouvé des liens clairs entre cette opération et le commandement des opérations de sécurité intérieure de l’armée thaïlandaise. Nous pouvons voir que tous ces comptes et groupes sont liés dans le cadre de cette opération de désinformation. »

Le réseau, principalement actif en 2020, a utilisé à la fois de faux comptes et des comptes authentiques pour gérer des groupes et des pages qui ne révélaient pas leurs affiliations avec l'armée, a déclaré Gleicher.

Certains des faux comptes prétendaient être détenus par des individus des provinces du sud de la Thaïlande, a déclaré Gleicher.

Quelque 700 000 comptes ont suivi une ou plusieurs des pages et environ 100 000 comptes ont rejoint au moins l'un des groupes, a-t-il ajouté.

Gleicher a déclaré que Facebook avait agi contre le réseau sur la base d'un comportement trompeur et non à cause du contenu publié, qui comprenait un soutien à l'armée et à la monarchie, et des allégations de violence dues aux insurgés dans le sud de la Thaïlande.

En octobre, Twitter Inc a également supprimé 926 (faux) comptes possiblement liés à l'armée thaïlandaise qui faisait la promotion de l'armée et du gouvernement. L'armée a nié être derrière les comptes.

Twitter a également suspendu en novembre un compte pro-royaliste thaïlandais lié au palais qui, selon une analyse de Reuters, était connecté à des milliers d'autres diffusant du contenu en faveur de la monarchie thaïlandaise.

- -   REUTERS   - -

 

L'immense majorité des millions de vrais comptes Twitter sont farouchement opposés au régime et les faux comptes n'ont aucune influence sur eux.

2021-03-03T170241Z_1_LYNXNPEH2218Q_RTROPTP_4_FACEBOOK-AUSTRALIA.JPG.168d51f3646601b525d56c9542939249.JPG.9dbb9c2a9e82082aeaeb566498a6163e.JPG

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 17 avril 2021 10:20
Sponsors