Le Modérateur

Tous les lieux de divertissement fermés dans 41 provinces. Plus de tests disponibles. Cas en cascade à Bangkok

1 message dans ce sujet

Les lieux de divertissement dans 41 provinces, y compris Bangkok, seront condamnés à fermer pendant 14 jours afin d'empêcher la propagation du COVID-19, selon le porte-parole de l'administration en charge de Covid-19 (CCSA), le Dr Taweesin Visanuyothin.

La proposition devrait être approuvée par le Premier ministre dès demain (vendredi).

Daily News a rapporté que la proposition comprend la fermeture de tous les pubs, bars, karaokés et salons de massage pendant 14 jours dans 41 provinces.

On ne sait pas si les restaurants seront inclus dans l'ordre de fermeture.

Les 41 provinces comprennent:

1. Bangkok 2. Pathum Thani 3. Nonthaburi 4. Nakhon Pathom 5. Samut Prakan 6. Samut Songkhram 7. Samut Sakhon 8. Phra Nakhon Si Ayutthaya 9. Saraburi 10. Lopburi 11. Nakhon Nayok 12. Chonburi 13. Rayong 14. Chanthaburi 15. Prachin Buri 16. Chachoengsao 17. Sa Kaeo 18. Suphanburi 19. Kanchanaburi 20. Ratchaburi 21. Prachuap Khiri Khan 22. Phetchaburi 23. Ranong 24. Chumphon 25. Nakhon Si Thammarat 26. Phuket 27. Surat Thani 28. Songkhla 29. Yala 30. Narathiwat 31. Nakhon Ratchasima 32. Khon Kaen 33. Chaiyaphum 34. Udon Thani 35. Buriram 36. Loei 37. Chiang Rai 40. Tak et 41. Phetchabun

A cette minute, il n'y a pas de restrictions sur les voyages intérieurs en Thaïlande, le Premier ministre ayant réaffirmé qu'il n'y avait aucun plan pour imposer un verrouillage national même si certaines provinces n'accepteront pas les Bangkokiens et voisins sans quarantaine ou test.

La nouvelle intervient après que la Thaïlande a signalé mercredi son premier cas de la souche britannique la plus contagieuse du virus.

Plus tôt jeudi, les autorités sanitaires de Phuket et Prachuap Khiri Khan ont ordonné à tous les bars de fermer pendant 10 et 4 jours, respectivement.

Lors du briefing quotidien sur le COVID-19 de jeudi, le CCSA a signalé 405 nouveaux cas de COVID-19.

L’Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a annulé ses célébrations annuelles liées à Songkran alors que le COVID-19 se répandait rapidement depuis les lieux de divertissement du quartier de Thong Lor de la capitale.

L'annulation concerne même le bain traditionnel de l'image du Bouddha Phra Phuttha Sihing, les activités d'aumône et les vœux du Nouvel An thaïlandais pour les personnes âgées à l'hôtel de ville et des événements similaires prévus dans les bureaux de district et ses départements.

La décision visait à empêcher les rassemblements de foule. La BMA a également demandé au gouvernement et aux organisations privées de la capitale de mettre sérieusement en œuvre des mesures de lutte contre la maladie à moins qu'ils ne puissent annuler leurs événements de Songkran.

Dans la journée de jeudi, le nombre de personnes testées positives s'est multiplié de manière exponentielle. Il est difficile de trouver des tests. Certains hôpitaux parlent même de pénurie de lits (en Thaïlande, on hospitalise même les asymptomatiques), comme celui de Ramkhamhaeng en pleine panique.

Dans les hôpitaux Siriraj et Ramathibodi ce sont les soignants qui sont malades.

Si la journée de vendredi est aussi mauvaise que celle de jeudi, il faut s'attendre à un vague de Covid sérieuse et difficile à contrôler car les personnes positives ne sont pas restés enfermées comme des migrants, elles ont eu le temps d'essaimer largement.

Les professionnels de la santé demandent de rester chez soi pendant Songkran.

 

2021-04-08T065100Z_1_LYNXMPEH370CD_RTROPTP_4_HEALTH-CORONAVIRUS-THAILAND.JPG.6900fd0e4ab047926d66825c0b39297a.JPG.598295a70a3c75a243efed45baddeed8.JPG

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 16 avril 2021 18:55
Sponsors