Le Modérateur

Cette troisième vague de Covid est un coup dur pour l'économie thaïlandaise

1 message dans ce sujet

BANGKOK (Reuters) - L'économie thaïlandaise pourrait moins se développer que prévu cette année, a déclaré vendredi un responsable de la banque centrale, après une troisième vague d'infections à coronavirus et des inquiétudes quant à la présence d'un variant très contagieux.

L'économie dépendante du tourisme a subi sa plus profonde récession depuis plus de deux décennies l'année dernière, en baisse de 6,1%, en raison de l'impact de la pandémie, le secteur clé du tourisme étant toujours en difficulté.

Des incertitudes subsistent, avec un risque que la croissance soit inférieure aux prévisions de 3,0% de la Banque de Thaïlande cette année, a déclaré une directrice Chayawadee Chai-Anant lors d'une réunion d'analystes.

"Bien que l'économie se redresse cette année, il y a encore des points faibles, en particulier dans le secteur des services", a-t-elle déclaré.

Les prévisions économiques actuelles, qui ont été revues à la baisse le mois dernier, n'ont pas encore pris en compte l'impact de la nouvelle flambée, a-t-elle déclaré.

«Il est trop tôt pour le dire», dit-elle.

Dans le pire des cas, l'économie pourrait se contracter violemment comme l'année dernière (- 6 %), s'il y avait des problèmes avec les variants et les vaccins (indisponibles dans le pays), a déclaré Chayawadee.

Dans le meilleur des cas, l'épidémie pourrait prendre plus de deux mois pour être maîtrisée à Bangkok, a déclaré le ministère de la Santé. Elle survient avant les vacances de la semaine prochaine et alors que le pays cherche à rouvrir aux touristes étrangers.

Au cours de la période de janvier à mars, Chayawadee a déclaré que l'économie a dû se contracter par rapport aux trois mois précédents et à la même période de 2020, car une deuxième vague de coronavirus a ralenti l'activité sans présumer des dégâts de la 3e vague.

L'inflation devrait être proche de 1 sur l'année, a déclaré Chayawadee.

La banque centrale a laissé son taux directeur inchangé à 0,50% depuis mi-2020 après des coupes visant à atténuer l'impact de la première épidémie.

Parallèlement aux mesures fiscales, la politique monétaire resterait accommodante et la banque centrale est prête à utiliser des outils monétaires pour soutenir la reprise, a déclaré le directeur principal Sakkapop Panyanukul.

Malgré la faiblesse récente, le baht sera probablement volatil et la banque centrale veillera à ce que les mouvements de devises n'entravent pas la reprise, a-t-il déclaré.

 

- - REUTERS - -

download.jpg.fbcbc7fe3401ef925cf24735a6bcb469.jpg.1a211439539b5397feeefddce4b2de6f.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 18 mai 2021 03:16
Sponsors