Le Modérateur

Vaccins : Le gouvernement promet du Sputnik et du Pfizer mais à quelle échéance ?

1 message dans ce sujet

La Russie a accepté de vendre son vaccin Spoutnik V COVID-19 à la Thaïlande, dans le cadre d'un accord de gouvernement à gouvernement, a déclaré jeudi le Premier ministre Prayut Chan-o-cha dans son message Facebook.

Il a déclaré que le ministère russe des Affaires étrangères avait informé son homologue thaïlandais que le président Vladimir Poutine avait approuvé la vente du vaccin, comme demandé par le gouvernement thaïlandais, citant les relations historiquement amicales entre les deux pays.

Le Premier ministre n'a pas précisé combien de doses du vaccin russe seront achetées, mais elles feront partie des 35 millions de doses supplémentaires achetées par la Thaïlande, en plus des Chinois Sinovac et AstraZeneca.

Récemment, le Centre de recherche Gamaleya sur l'épidémiologie a rapporté que le vaccin Spoutnik V a montré une efficacité de 97,6%.

Malheureusement, la Russie a promis de vendre des doses de vaccins Sputnik à de nombreux pays sans en livrer des quantités significatives, on peut citer 500000 en Algérie, 2 millions en Iran, 7 millions au Mexique, selon statistica.com.

Le fait que la Russie n'ait donné ni quantité ni date de livraison interroge.

La problématique est la même avec Pfizer qui a promis 10 millions de doses sans donner de date.

D'après l'agence gouvernementale de presse, Pfizer est susceptible de livrer 10 millions de doses de son vaccin COVID-19 mais l'arrivée n'est pas encore programmée, selon le vice-Premier ministre et ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul.

Le gouvernement a alors demandé à l'entreprise de définir le calendrier, le prix et les conditions pertinentes du vaccin dans les plus brefs délais.

M. Anutin a également déclaré que 500 000 doses de vaccin COVID-19 Sinovac arriveraient en Thaïlande le 24 avril. Par ailleurs, l'ambassade de Chine à Bangkok a informé le gouvernement que la Chine ferait don de 500 000 doses supplémentaires aux Thaïlandais.

Mais alors que les cas augmentent et que le déploiement des vaccins est très modeste, les grandes entreprises et les Thaïlandais ordinaires expriment leur colère et leur frustration envers le gouvernement.

Les puissants groupes d’affaires thaïlandais, qui sont normalement circonspects dans leurs déclarations publiques, ont exigé cette semaine une action gouvernementale plus ferme et offert leur aide.

Quarante entreprises de la Chambre de commerce thaïlandaise ont signé une déclaration indiquant que le déploiement de la vaccination se déroulait trop lentement si l'on voulait la réouverture du pays aux visiteurs internationaux cette année, et qu'elles étaient prêtes à aider le gouvernement.

Par ailleurs, Dhanin Chearavanont, l’homme d’affaires le plus riche de Thaïlande et président du conglomérat Charoen Pokphand, a déclaré que Prayuth devrait autoriser le secteur privé à importer des vaccins. Ce qui est maintenant acté mais même les vaccins Sputnik et Pfizer, commandés en masse par le gouvernement, sont encore à ce jour interdits en Thaïlande.

Toute critique du programme de vaccination de la Thaïlande est politiquement sensible pour des raisons qu'on ne peut exposer ici.

 

https://forum.thaivisa.com/topic/1214777-pfizer’s-covid-vaccine-due-for-thailand/

 

an.jpg.c28a927ca233c58e96fd06b687da3ca7.jpg.4a8235fd3a12a47bbb5fdc6c4ad85d91.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 01 août 2021 20:51
Sponsors