Le Modérateur

Pendant l'épidémie, les bandits et la police de immigration ne chôment pas. Ouzbek, Nigérian, Chinois arrêtés

1 message dans ce sujet

Le chef de l'immigration thaïlandaise, le lieutenant-général Pol Sompong Chingduang, a donné des détails sur deux affaires pénales impliquant des étrangers et un Thaïlandais.

Dans le premier cas, Farook, 25 ans, d'Ouzbékistan, Nadee du Nigéria, 32 ans, et Suntharee, 40 ans, de Suphanburi, ont été arrêtés avec 4 kilos de cocaïne. C'est peu mais l'intérêt de l'histoire, c'est le lien avec la quarantaine.

Farook avait ramené les médicaments d'Ethiopie. Après son arrivée à l'aéroport, il a dû se mettre en quarantaine dans un hôtel.

Quand il est sorti de la quarantaine, ses deux complices l'attendaient pour enfin le rencontrer. Mais la police de l'immigration était là aussi et tous les trois ont été rapidement arrêtés, a rapporté le Daily News.

La mule devait être payée des centaines de milliers de bahts pour apporter la drogue.

Un homme appelé Christopher, 38 ans, qui faisait partie du gang a également été arrêté chez lui.

 

 

Dans un autre cas, la police de l'Immigration a arrêté un ressortissant chinois appelé Jiang dans des locaux commerciaux à Pracharat Bamphen, Huay Kwang, Bangkok avec de fausses cartes bancaires électroniques.

Il avait des lecteurs de cartes ATM. Il a admis avoir acheté des données personnelles sur Internet. Il les transférait sur des cartes ATM afin d'acheter des articles de marque comme des sacs et des vêtements dans les grands magasins.

 

2pm2.jpg.a328753e293894665454ae10910a4271.jpg.c1eeb3d64abae76bfa5df24af2d1c59c.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 18 mai 2021 09:26
Sponsors