Le Modérateur

Un tribunal thaïlandais déclare que le ministre condamné pour trafic de drogue en Australie peut occuper ses fonctions

1 message dans ce sujet

Les tribunaux thaïlandais ont décidé mercredi que le vice-ministre de l'Agriculture, Thammanat Prompao, pouvait continuer à exercer ses fonctions malgré sa condamnation pour trafic de drogue en Australie.

Le tribunal a statué que l'affaire avait été jugée par un tribunal étranger de sorte que la condamnation n'avait aucun effet en Thaïlande. Par conséquent, Thammanat est toujours en mesure de servir en tant que ministre et de conserver son statut de député.

Thammanat est considéré comme une figure clé du parti au pouvoir, soutenu par l'armée, Palang Pracharath. L'ancien allié de Pheu Thai a changé de camp lors des dernières élections et est une figure politique influente.

Pichai Naripthaphan, du Pheu Thai, a déclaré mercredi à Thai Enquirer qu’il était honteux d’avoir une personne associée à la drogue pour occuper un poste au sein du cabinet. «Cela montre le faible niveau d'éthique dans le gouvernement actuel et dans le pays parce que cela ne se produirait pas à l'étranger», a-t-il déclaré.

Le Sydney Morning Herald et The Age ont rapporté en septembre 2019 que Thammanat avait plaidé coupable et accepté une peine d'emprisonnement minimale de quatre ans pour avoir conspiré en vue d'importer de l'héroïne de Bangkok à Bondi avant d'être expulsé.

La presse thaïlandaise, dont Thaivisa s'en était largement fait l'écho sans que cela nuise au ministre

 

 

Thammanat a nié toutes les allégations portées contre lui lors d'un débat de censure en février 2020, affirmant que les 3,2 kilogrammes d'héroïne découverts sur lui par les autorités de la Nouvelle-Galles du Sud étaient de la «farine».

Les chefs de l'opposition crient au favoritisme du système judiciaire thaïlandais, qui avait auparavant dissous deux partis politiques de l'opposition et disqualifié plusieurs députés et candidats parlementaires qui s'étaient opposés au gouvernement soutenu par l'armée.

Les observateurs considèrent que Thammanat a menti au parlement sur le fait que l’héroïne était de la farine, et que la décision de ce jour est inacceptable parce que la conclusion de la cour d’appel australienne était très claire.

Teeratchai Panthumas, un député du parti d'opposition Move Forward, a déclaré que la constitution stipule clairement qu'une personne ne peut pas devenir député ou ministre si elle a déjà été condamnée à une peine de prison pour un délit lié à la drogue.

Thammanat est sans doute l'homme politique le plus important de Thaïlande avec Prawit, c'est lui qui a organisé la coalition au pouvoir, c'est lui qui forme les cabinets et c'est lui qui débauche les députés pour les amener dans le giron du parti pro-armée.

1155340447_Screenshot(620).png.5a1c2f69403eaaa7a96c22f8f14120a7.png.5e4c7e4f02653ff7e499ebf4c15d8b26.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 18 juin 2021 19:47
Sponsors