Le Modérateur

La police de Pattaya sévit contre les rassemblements, l'absence de masques et la consommation d'alcool en public

1 message dans ce sujet

Plusieurs résidents de Pattaya ont envoyé des rapports, des copies de PV et même évoqué de possibles détentions pour des violations liées à Covid-19 telles que la consommation d'alcool en public ou des rassemblements (même avec seulement deux personnes).

La police de Pattaya n'a pas publié de déclaration officielle récente, cependant, les barrages pour contrôler l'alcool au volant, par exemple, montrent que faire cesser les rassemblements de plusieurs personnes est une priorité absolue.

Le Pattaya News a reçu ce qui semble être des copies de contraventions au cours des derniers jours, notamment:

-6000 bahts pour avoir bu une bière près de la plage de Jomtien, seul

-4000 bahts pour s'asseoir avec une personne à l'extérieur d'un condo, dont l'une buvait une boisson alcoolisée

-5000 bahts pour marcher sur Soi Buakhao avec une bière du 7-eleven à chez soi.

-20,000 bahts pour un groupe buvant sur la plage tous ensemble

-6000 bahts pour ne pas porter de masque à vélo.

Pattaya News n'a pas vérifié de manière indépendante chacune de ces affirmations, mais sur la base des preuves présentées, elles semblent exactes. La police de Pattaya a également souligné que tout rassemblement ou toute consommation d'alcool en public est actuellement interdit en vertu du décret d'urgence.

Pattaya, en tant que ville touristique, est traditionnellement «détendue» sur des sujets tels que l'alcool en public, cependant, en raison de la situation Covid-19, il semble actuellement que ce ne soit plus le cas. La police cherche également à éviter de répéter des incidents très médiatisés l'année dernière où certains marchés de Jomtien et du Soi Buakhao étaient devenus des «lieux de rencontre» malgré la réglementation Covid-19, les gens achetant de l'alcool du 7-Eleven puis «traînaient» à proximité.

En réalité, les lois sur la consommation d'alcool ont toujours existé à Pattaya, mais étaient rarement appliquées. En ce qui concerne les rassemblements, il semble que les forces de l'ordre utilisent des mesures d'urgence liées aux décrets.

Le «conseil» officiel du département de la Santé publique de Chonburi est que les gens restent à la maison, travaillent à domicile si possible et ne parlent qu'avec les membres de leur famille à la maison.

Certains lecteurs ont interrogé The Pattaya News sur la légalité de ces contraventions. Ce média conseille à ceux qui ont de telles questions de se diriger vers un avocat.

 

PHUKET: La série de restrictions en vigueur à Phuket pour empêcher la propagation du CVOID-19 a été prolongée jusqu'au 31 mai en vertu d'un nouvel arrêté provincial émis le 12 mai.

Les étrangers qui ne les respectent pas peuvent être expulsé du pays.

Le nouvel arrêté provincial de cinq pages a été publié juste avant midi le 12 mai.

L'ordonnance, datée et signée par le gouverneur de Phuket Narong Woonciew, devrait entrer en vigueur ce 13 mai.

La section 5.2 stipule clairement: « Manger ou boire dans une maison ne doit pas inclure de personne extérieure.

«Si ceux qui ne se conforment pas à cette mesure sont des étrangers, leur autorisation de rester dans le Royaume en vertu de la loi sur l’immigration sera remise en question.»

L'ordonnance ainsi révisée intervient après que deux étrangers ont été condamnés à une amende de 6 000 baht chacun pour avoir organisé un "rassemblement illégal" dans une maison de Cherng Talay dimanche dernier (9 mai), qui a été considérée par les autorités locales et la police comme une fête.

 

photo Pattaya News

https://forum.thaivisa.com/topic/1216948-pattaya-police-continue-to-crack-down-on-“social”-gatherings-mask-wearing-and-public-drinking/

pa.jpg.75486e69e05d5e5690f90abb39f74e98.jpg.66963cd958bafb58788b03638afafcde.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 août 2021 01:39
Sponsors