Le Modérateur

Plus de 100 singes destinés à des restaurants étrangers sauvés par la police à Prachinburi

1 message dans ce sujet

Plus d'une centaine de singes sauvages dont la provenance reste inconnue ont été confisqués en Thaïlande. Ils devaient être livrés à des pays voisins en tant que spécialité alimentaire

Prachinburi -

La police criminelle (CSD) a annoncé le 27 mai saisie de plus d’une centaine de singes sauvages alors qu’ils étaient en route pour la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge pour y être vendus.

La saisie a eu lieu dans le district de Srimahaphot de la province de Prachinburi.

Des policiers ont été déployés pour patrouiller dans les zones frontalières car ils savaient qu'une contrebande illégale d'animaux sauvages vers Sa Kaeo et Prachinburi à destination des pays voisins aurait lieu.

Apparemment les singes devaient être vendus comme viande.

Le commanditaire serait un homme d'affaires chinois.

L'enquête a conduit à une surveillance intense dans les zones frontalières. Un petit camion suspect avec l'arrière bien couvert a été repéré sur une route de Srimahaphot le 27 mai.

La police criminelle a alors arrêté le véhicule et a commencé la fouille.

Un total de 102 singes sauvages a été découvert caché dans le camion. 88 d'entre eux étaient vivants mais très faibles. 14 autres étaient déjà morts. Le chauffeur Panupong Joosing, 25 ans, a été arrêté pour être interrogé.

Il aurait admis avoir été embauché par un homme d’affaires chinois anonyme pour emporter des singes au départ de la province de Phichit et pour les livrer à des clients de la province de Sa Kaeo avant que les singes ne soient transférés de l’autre côté de la frontière vers le Cambodge.

Panupong a affirmé qu'il avait été embauché trois fois auparavant et qu'il avait reçu 3 000 bahts par livraison. Il a été initialement inculpé pour violation de la loi de 2019 sur la protection de la faune. Il a été conduit au poste de police de Srimahaphot pour des poursuites judiciaires.

La police criminelle poursuit son enquête pour identifier l'homme d'affaires qui a ordonné l'opération de contrebande, bien que le ressortissant chinois anonyme opère depuis l'étranger et non en Thaïlande.

pr.jpg.24a48a1d41f7e07fd4c9c289c2372d0e.jpg.77653d149eeadaaa3fd75478478bb1c4.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 03 août 2021 01:03
Sponsors