Le Modérateur

L'ouverture de Phuket aux touristes étrangers le 1er juillet est peu probable affirme le ministre du tourisme

1 message dans ce sujet

Ministre du Tourisme : il est peu probable que Phuket soit prête pour l'ouverture d'une "zone tampon" mais la proposition de partage de "route scellée" (passage obligé) avec Samui séduit.

Siam Rath a cité le ministre thaïlandais du Tourisme, Pipat Ratchakitprakan, disant que l'ouverture tant vantée de Phuket dans le cadre du "bac à sable" / zone tampon sans quarantaine ne se produira pas le 1er juillet.

Le ministre a déclaré qu'il était peu probable que Phuket soit prêt.

Le début de la campagne sera plutôt le 1er août.

Les médias ont rapporté qu'une délégation dirigée par le vice-gouverneur de Surat Thani, Sakdaporn Rattanasupha, était venue à Bangkok pour rencontrer le ministre.

Des représentants de Koh Samui, Koh Tao et Koh Phangan voulaient discuter du plan de route scellée (passage obligé) de Samui.

Ils ont proposé que les touristes puissent passer du 1er au 7 juillet à Phuket, puis se rendent à Samui du 8 à 14 juillet avant d'autres tests Covid.

C'est à ce moment-là que le ministre a révélé que Phuket n'était pas prête et qu'il n'y aurait pas de touristes sans quarantaine le 1er juillet à Phuket.

Mais il a apparemment aimé le plan et a dit qu'on pourrait le mettre en place à partir du 1er août.

Après sept jours à Phuket, les touristes seraient transportés par Bangkok Airways à Samui, puis y resteraient sept autres jours. Donc quatorze jours en zone tampon.

À condition que les tests à la fin des deux premières semaines soient négatifs, ils seraient alors libres de voyager dans le reste de la Thaïlande.

Auparavant, Thaivisa avait signalé que les bars et les lieux divertissements à Phuket ne seraient pas ouverts aux touristes le 1er juillet. Certains pensent que de telles mesures n'inciteraient guère les touristes étrangers.

Très peu ou pas de détails concrets sur les visites prévues par les touristes étrangers ont jusqu'à présent été rapportés dans la presse thaïlandaise.

On devine que très peu d'étrangers étaient intéressés pour essuyer les plâtres du système "zone tampon". L'un des écueils est que si votre enfant, par définition non vacciné, est testé positif à l'arrivée sans aucun symptôme, il sera hospitalisé, ce qui entraînera traumatisme et dépenses importantes.

3pm.jpg.2866691322cf25d3facb031f64a8dff1.jpg.aea637888f915372bbd09d45b75a3b5e.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 septembre 2021 15:18
Sponsors