Le Modérateur

Phuket : Réouverture, oui mais avec bracelet électronique pour tous les condam..., oups, touristes

1 message dans ce sujet

Phuket Sandbox : Tous les touristes doivent porter des bracelets de localisation

Les visiteurs de Phuket dans le cadre du programme «Phuket Sandbox» / Zone Tampon devront porter un bracelet qui suivra leur emplacement, ont confirmé mardi des autorités.

Le bracelet GPS sera en mesure d'informer les autorités de l'emplacement exact de chaque touriste sur l'île, en temps réel.

Les bracelets GPS ont fait leurs débuts plus tôt cette année lors d'un projet pilote à Phuket.

Dix touristes arrivés à Phuket en provenance d'Australie dans le cadre de la « Digital Yacht Quarantine » étaient tenus de porter les bracelets pendant leur séjour.

Le contexte était donc radicalement différent car il ne s'agissait pas de touristes habituels descendant d'un avion et le déconfinement mondial n'était pas encore à l'ordre du jour.

La nouvelle concernant les bracelets a été confirmée alors que les autorités de Phuket ont commencé cette semaine à préparer les protocoles de sécurité qui seront mis en place pour tous les étrangers arrivant sur l'île à partir du 1er juillet.

Le média MANAGER a rendu compte de certains des protocoles de sécurité qui seront mis en place, notamment des barrages sur la route principale menant à l'île, contrôlant tous ceux qui arrivent ou tentent de partir.

Les points de contrôle seront équipés de caméras de reconnaissance faciale qui pourront détecter tout touriste qui tentera de quitter Phuket avant la période de quarantaine obligatoire de 14 jours.

Les étrangers qui arrivent sur l'île devront également produire un certificat d'entrée avant de monter à bord de l'avion pour la Thaïlande et devront subir un test COVID-19 immédiatement après leur arrivée avant d'être transférés à leur hôtel.

Toute personne testée positive pour COVID-19 devra se rendre en quarantaine.

Les autres exigences incluent une preuve d'assurance maladie couvrant le traitement pour COVID-19 jusqu'à 100 000 $, la confirmation de la réservation d'hôtel et un test PCR négatif pris au plus 72 heures avant le départ.

Les touristes inclus dans le programme Phuket Sandbox devront ensuite passer un autre test COVID-19 après six jours, avant de passer un troisième test le 13e jour et d'être autorisé à quitter l'île pour se rendre dans d'autres régions de Thaïlande.

Les autorités ont déclaré qu'ils s'attendaient à ce qu'environ 129 000 étrangers visitent Phuket dans le cadre du programme Sandbox, soit plus de 5 000 par semaine.

La semaine dernière, Pipat Ratchakitprakarn, ministre du Tourisme et des Sports, a déclaré que plus de 50% des étrangers qui avaient confirmé qu'ils se rendraient à Phuket dans le cadre du programme "Phuket Sandbox" avaient annulé leurs plans.

Les annulations étaient dues au fait que l'administration en charge de Covid (CESA) a augmenté la durée minimale de séjour de 7 jours à 14 jours.

Cela a conduit 29 700 étrangers à annuler leur projet de se rendre à Phuket, a déclaré M. Pipat.

On ne sait pas si le bracelet électronique obligatoire va dissuader d'autres touristes à annuler.

On ne sait pas quelle sera la possible condamnation d'un touriste qui sera parvenu à se défaire de son bracelet électronique. S'il n'y a pas de condamnation, le bracelet sera juste un gadget inutile, s'il y a condamnation ou expulsion, nul doute que la Thaïlande sera clouée au pilori de la communauté internationale.

Par ailleurs, mauvaise nouvelle pour les Thaïlandais et étrangers résidents en Thaïlande qui espéraient profiter de Phuket pour éviter la quarantaine entre 4 murs : ils ne sont pas éligibles.

ezgif.com-gif-maker.jpg.4b5b862632833418de965b3f17e06425.jpg.f30383cf471abf4d5c3bc30ae603a944.jpg.43533bae6ba3499b684866cbb67b5e3a.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 23 septembre 2021 04:11
Sponsors