Le Modérateur

Pénurie de lits en réanimation à Bangkok

1 message dans ce sujet

Sept personnes infectées par Covid-19 qui ont fait la une des journaux dans tout le pays pour avoir campé devant leurs appartements à Din Daeng en raison du manque de lits d'hôpital ont reçu de l'aide, a déclaré mardi un responsable à Thai Enquirer.

"Ils ont maintenant été transférés à l'hôpital de Baiyoke Tower II", a déclaré Wan Uthaisri, du bureau du district de Din Daeng et les tentes ont été retirées.

Les sept patients avaient été vus campant devant leurs appartements dans le district de Din Daeng alors qu'ils attendaient un traitement. Ils ne voulaient pas monter dans leur appartement de peur de propager le virus.

La photo est devenue virale en ligne après que Pradoemchai Bunchuayluea, un député Pheu Thai de Bangkok, a partagé leur sort en critiquant le gouvernement Prayut pour son incapacité à faire face à la pandémie.

Wan a déclaré à Thai Enquirer que les autorités et la police n'avaient pas été informées de la situation jusqu'à ce que la photo devienne virale.

Wan a ajouté que les patients attendaient en fait d'être récupérés par l'une des unités spéciales de la ville (หน่วยเฉพาะกิจ), mais que les autorités cherchaient probablement encore un lit, c'est pourquoi l'aide a tardé à arriver.


L'agence gouvernementale de presse avoue que Le Département des services médicaux fait part de sa préoccupation concernant les lits d'hôpitaux disponibles pour les patients COVID-19 à Bangkok, en particulier les patients gravement malades (comprendre sous ventilateur), pour lesquels des lits vacants étaient rares.

Le Dr Somsak Akasilp, directeur du département, a déclaré que les nouveaux cas quotidiens de COVID-19 dans le Grand Bangkok avaient dépassé 1 000 depuis plus de deux mois et que la demande de lits augmentait donc, en particulier en ce qui concerne les lits pour les patients codés en rouge dépendant de ventilateurs et les patients jaunes qui présentent des symptômes modérés ou ont besoin de soins particuliers.

Le 21 juin, 409 patients rouges se trouvaient dans les hôpitaux publics et une vingtaine de lits étaient encore disponibles pour les personnes atteintes de ce degré de maladie. Pendant ce temps, 3 937 patients du groupe jaune se trouvaient dans les hôpitaux et seuls environ 300 lits vacants restaient disponibles pour eux.

Le pronostic vital de ces 409 malades "rouges" est engagé. 51 sont annoncés décédés ce mercredi. Ce qui lisèrerait des lits si d'autre malades n'arrivaient pas.

Alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 augmentent régulièrement, les admissions à l'hôpital via la hotline numéro 1688 sont lentes. Les parties concernées essayaient de fournir aux patients COVID-19 un traitement dès qu'elles le peuvent, a déclaré le Dr Somsak ce qui signifie "pas immédiatement".

ti.jpg.309cf914b7cc251b6cf7e4ec81a01094.jpg.decd19191d583e4b1ae11cf1812f8d98.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 06 août 2021 01:12
Sponsors