Le Modérateur

Des dépenses militaires «secrètes» alors que le budget thaïlandais donne la priorité à la défense par rapport à la santé

1 message dans ce sujet

agence nationale de presse

L'opposition vise un « budget secret » d'une valeur de plus de 1 milliard de Bt tout en approuvant le budget de 3 100 milliards de Bt pour l'exercice 2022.

Le projet de loi de finances a passé sa première lecture parlementaire début juin et est maintenant examiné par la commission ad hoc jusqu'en août, avant d'être renvoyé au Parlement pour vote en deuxième et troisième lectures.

Le projet de loi a été critiqué à la fois par l'opposition et par certains députés du gouvernement pour avoir alloué d'importants fonds inexpliqués à la sécurité nationale et aux achats militaires à un moment où COVID-19 paralyse l'économie.

D'une valeur de plus de 1 milliard de Bt, les dépenses de sécurité possiblement injustifiées sont examinées par le parti d'opposition Pheu Thai, craignant que les recettes publiques totales prévues de seulement 2 400 milliards de Bt n’entraînent un énorme déficit budgétaire de 700 milliards de Bt, a déclaré un chef du parti Yuttapong Charasathien.

Il a cité le manque de détails disponibles pour le budget alloué à plusieurs agences de l'État. L'armée thaïlandaise a affecté 290 millions de baht à ses opérations secrètes, 62 millions de baht allant à la marine, 30 millions de baht à l'armée de l'air, 32 millions de baht au bureau du secrétaire permanent à la défense et 55 millions de baht au quartier général des forces armées thaïlandaises, a déclaré Yuttapong qui est également membre du comité de vérification du budget.

Les dépenses de 558 millions de Bt pour le bureau du Premier ministre, qui supervise l'Agence nationale de renseignement et le Conseil de sécurité nationale, sont également inexpliquées.

Budget militaire trouble

« Quel est le but des dépenses secrètes ? Est-ce pour les opérations d'information [IO] consistant à surveiller les activités de l'opposition ? » demanda Yuttapong.

Il a également souligné que 8 millions de Bt supplémentaires de dépenses secrètes avaient été demandés par le ministère des Affaires étrangères, 5 millions de Bt par le ministère du Travail et 20 millions de Bt par le Centre administratif des provinces frontalières du Sud.

Ses "dépenses secrètes" semblent s'apparenter aux "fonds secrets" qui ont longtemps été utilisés par les ministres français.

Aucun détail sur la façon dont cet argent public sera dépensé n'a été mis à la disposition de l'opposition pour examen, a-t-il déploré. Si les agences ne peuvent pas expliquer leur besoin d'un tel financement, il devrait être supprimé, a-t-il ajouté.

Le gouvernement a été accusé d'avoir mené des campagnes de renseignement contre le mouvement pro-démocratie, mais a nié les allégations. Cependant, Facebook et Twitter ont bloqué des centaines de comptes liés aux autorités thaïlandaises, dont à l'armée, qui ostensiblement menaient des opérations de désinformation, sans doute coûteuses.

Les plans de dépenses secrets du gouvernement font partie d'un budget de sécurité nationale d'une valeur de 387,9 milliards de Bt, soit 12,5% du budget total. Les critiques disent qu'il faudrait plutôt donner la priorité aux dépenses de santé publique, pour lutter contre la pandémie et la crise économique qui en résulte. Les dépenses de santé publique en 2022 sont fixées à 306,7 milliards de Bt.

Le gouvernement de coalition actuel comme le précédent (la junte) soutenu par l'armée est critiqué pour avoir trop dépensé pour l'armée au détriment de la protection sociale, y compris la protection de l'enfance.

Pheu Thai veut réduire le budget de l'armée de 4,5 milliards de Bt (achat de véhicules blindés) et 4,2 milliards de Bt (achat d'hélicoptères de combat).

Pendant ce temps, la Marine a soumis à nouveau son plan d'achat de deux sous-marins d'une valeur de 22,5 milliards de Bt après la réduction de ses dépenses budgétaires de 2021. La Marine prévoit également d'acheter un navire de débarquement de chars pour 6,2 milliards de Bt tandis que l'Air Force prévoit d'acheter des avions de combat d'une valeur de 4,5 milliards de Bt et de dépenser 1,5 milliard de Bt pour la première phase de son projet dans le domaine spatial.

Ces postes de dépenses doivent être reportés, dit Yuttapong.

Quel est le pouvoir de la commission de contrôle ?

Le comité de contrôle budgétaire a le pouvoir de réduire certains postes budgétaires, mais il ne peut pas augmenter directement le budget d'autres agences d'État ou d'organisations indépendantes. Le Cabinet a le pouvoir de proposer d'augmenter ou de déplacer les budgets qui ont été réduits pour certains organismes publics et organisations indépendantes. Le comité d'examen du budget décidera ensuite s'il est d'accord avec la réaffectation ou les augmentations avant de renvoyer le projet de loi au Parlement pour vote.

un véhicule de débarquement de la marine thaïlandaise déjà en service

index.jpg.a3cf13232be0d1116993c2e4a0f3b721.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 août 2021 01:58
Sponsors