Le Modérateur

Buri Ram impose une quarantaine anti-COVID-19 de 14 jours à tous les arrivants de Bangkok

1 message dans ce sujet

La province de Buri Ram, dans le nord-est de la Thaïlande, a pris des mesures en prévision de l'arrivée possible de travailleurs de Bangkok et de ses environs, à la suite de la fermeture des baraquements de chantiers, en exigeant que toutes les arrivées soient soumises à une quarantaine locale de 14 jours.

 

Les autorités provinciales et sanitaires, dirigées par le gouverneur Tatchakorn Hatthathayakul et le Dr Pichet Puedkhunthod, le chef provincial de la santé, ont tenu une réunion d'urgence vendredi pour discuter des mesures à prendre pour répondre à un ordre du CCSA de fermer tous les camps de travailleurs de la construction à Bangkok, Samut Prakan , Nonthaburi, Pathum Thani Samut Sakhon et dans les quatre provinces méridionales de Yala, Pattani, Narathiwat et Songkhla.

Le Dr Pichet a déclaré aux médias, après la réunion, que plusieurs infections récentes à COVID-19 avaient été attribuées à des arrivants de ces zones, qui ne savaient pas qu'ils étaient déjà infectés ou qui n'ont pas suivi les mesures de sécurité sanitaire.

La quarantaine locale de 14 jours s'applique aux personnes arrivant à BuriRam en provenance de Nonthaburi, Pathum Thani, Samut Prakan, Bangkok, Chachoengsao, Chon Buri, Trat, Nakhon Pathom, Pattani, Phetchaburi, Songkhla, Samut Sakhon, Saraburi, Yala et Narathiwat, a déclaré le Dr Pichet.

Les arrivées en provenance des zones « orange » devront se présenter aux responsables locaux de la lutte contre les maladies pour évaluation sanitaire. Un test rapide sera effectué sur les cas suspects et, s'ils ne sont pas infectés, ils devront quand même s'isoler à domicile pendant 14 jours.

Le gouverneur Tatchakorn a déclaré qu'il avait demandé aux chefs de districts et de village de surveiller les arrivées en provenance des zones spécifiées et de les emmener pour un dépistage et une quarantaine locale.

Il y a encore 43 cas de COVID-19 sous traitement dans les hôpitaux de la province de Buri Ram.

Par ailleurs, le professeur Dr Chatchai Mingmalairak, dr de l'hôpital de campagne de l'Université Thammasat à Pathum Thani, a déclaré samedi que la direction de l'université avait décidé de garder l'hôpital de campagne ouvert, pour faire face à la vague de nouvelles infections à Bangkok et dans ses environs.

Il a déclaré, sur Facebook samedi, que l'hôpital de campagne devait fermer à la fin de ce mois mais, « nous avons reçu des demandes de nos amis des facultés de médecine de Bangkok pour accueillir leurs patients, en raison de la pénurie critique (de lits d'hôpitaux).

L'hôpital de campagne de Thammasat a la capacité d'accueillir 470 patients.

680B65A6-1C7C-4612-91CA-E00F54224841.thumb.jpeg.599964ab2780a6f4a839716ee78108ae.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 décembre 2021 15:48
Sponsors