Le Modérateur

Les touristes "zone tampon de Phuket" coincés en quarantaine demandent à rentrer chez eux

1 message dans ce sujet

PHUKET : Douze touristes maintenant bloqués en « quarantaine locale alternative » (ALQ) à Phuket après qu'une personne arrivée sur le même vol vers l'île a été testée positive pour COVID-19 ont demandé à rentrer chez eux.

Le Dr Kusak a expliqué que les 12 touristes qui ont demandé à rentrer chez eux faisaient partie des 14 personnes arrivées sur le vol Emirates EK378, qui a atterri à Phuket mardi 6 juillet.

Sur le même vol, un homme des Émirats arabes unis a été testé positif au COVID-19 après avoir atterri à l'aéroport international de Phuket.

Comme c'est désormais la procédure standard dans le modèle Phuket Sandbox, une fois que l'homme a été testé positif pour COVID-19, il a été pris en charge dans un lieu de quarantaine local ou hôpital, tandis que toutes les personnes considérées comme des contacts à haut risque ont été emmenées en ALQ.

Selon les conditions d'entrée en Thaïlande dans le cadre de la politique Phuket Sandbox, les touristes sont responsables de tous les coûts liés aux mesures COVID.

Ainsi ces touristes qui ont payé leur hôtel "sandbox" doivent maintenant payer un hôtel "quarantaine".

En tant que tel, le Dr Kusak a confirmé hier que 12 touristes désormais à ALQ « ont fait part de leur intention de retourner dans leur pays ».

"À ce stade, une vingtaine de personnes, y compris des étrangers du programme Phuket Sandbox, du personnel de l'hôtel et des chauffeurs de taxi, ont été emmenées en quarantaine et ont subi le test", a déclaré le Dr Kusak.

« Les 20 personnes ont été testées négatives lors du premier test, et nous les testerons à nouveau six jours après cela », a-t-il ajouté.

« Ne paniquez pas car notre staff médical a testé des personnes à risque. Veuillez faire confiance à nos mesures de contrôle des maladies et les suivre », a-t-il déclaré.

On ne sait pas si cette histoire est de nature à attirer les touristes dans la "zone tampon".

Selon le rapport quotidien des autorités d'hier (8 juillet), Phuket a enregistré sept nouveaux cas d'infection.

Les nouvelles infections ont porté le nombre total d'infections au COVID enregistrées sur l'île depuis le 3 avril à 766.

Parmi ceux-ci, 714 sont sortis de l'hôpital, tandis que 54 restent sous surveillance et soins médicaux.

Depuis le 3 avril, Phuket a subi sept décès attribués au COVID-19.

E51L1pbWUAEq2i0.jpg.7079ea412ac8884a6cee57f444a8d8d3.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 23 septembre 2021 03:57
Sponsors