Le Modérateur

Covid : Prayut accuse les citoyens qui violent les règles mais ne se remet pas en cause

1 message dans ce sujet

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha était d'humeur philosophique sur Facebook pour parler à son peuple.

 

Il a qualifié le moment présent de "tournant" et a demandé à ses "frères et sœurs" de faire preuve de patience et de suivre les règles.

Ceci après qu'il a visé ces mêmes concitoyens pour avoir mis la Thaïlande dans ce pétrin, s'infecter les unes les autres et entraîner le pays vers le bas malgré ses propres efforts, a rapporté Daily News.

Le Premier ministre a expliqué que cela faisait un an et plus que ses premiers décrets d'urgence avaient mis de l'ardre dans la maison, 25 mars de l'année dernière.

Nous avons battu la première vague, a-t-il affirmé, grâce aux services médicaux et à tous les habitants du pays qui se sont mobilisés.

Nous avons ramené les infections à zéro et le monde a regardé et a applaudit le travail merveilleux de la Thaïlande.

Puis vint la mise en garde de son message avec un simple mot thaï "TAE".... qui signifie "Mais....."

Mais ensuite, a déclaré le Premier ministre, la mauvaise nouvelle est venue quand on a appris que le virus n'abandonnait pas si facilement. D'autres variantes infectieuses sont arrivées.

Il a dit que ce n'était pas particulier à la Thaïlande, de nombreux autres pays qui pensaient avoir le contrôle ont découvert que ce n'était pas le cas et ont dû recourir à davantage de restrictions.

Même les pays qui ont bien vacciné leurs populations, a-t-il déclaré.

Il n'a pas mentionné le vaccin plus que cela et n'a pas évoqué le fiasco de sa propre politique vaccinale, note ASEAN Now dans le mode "vacciné ou pas, ça ne change rien"

"Nous sommes à un tournant", a-t-il déclaré, admettant que la Thaïlande était maintenant à son pire stade et que le verrouillage et le couvre-feu dans dix provinces (dont Bangkok) devaient être étendus à 13.

Cela signifiera plus de fermetures d'entreprises, plus de restrictions de voyage, car celles introduites l'autre semaine pour dix provinces n'avaient clairement pas l'effet souhaité.

Il a reproché à ses compatriotes d'avoir amené Covid dans les arènes familiales infectant les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques qui mouraient maintenant en nombre record.

Puis il s'attaqua aux principales causes en citant des épouvantails familiers :

Les gens qui jouent de l'argent, sans ajouter que c'était grâce à la complaisance de la police

Les gens qui boivent de l'alcool

Les gens qui font la fête, sans ajouter qu'il s'agissait très souvent de riches Bangkokien sparfois proches du pouvoir.

Les gens se rassemblent en trop grand nombre.

De telles personnes ont apporté la mort et la maladie, a-t-il déclaré, accusant certains de comportements imprudents mettant en danger et causant des problèmes aux autres.

Il a dit qu'il pensait le nombre de personnes qui ont perdu leur emploi et cela le rend triste.

"Mais j'ai toujours été là pour vous", a-t-il poursuivi en "vous apportant de l'aide" à bien des égards.

Il a mentionné les régimes d'avantages sociaux, les réductions symboliques sur d'électricité et l'eau, les frais de scolarité moins chers (pour un médiocre service de cours en ligne) et d'autres politiques.

Mais il était maintenant temps d'intensifier les restrictions au moins pour les 14 prochains jours, a-t-il déclaré.

Sinon, les choses ne feront qu'empirer.

"Je vous supplie d'être encore une fois patient et de suivre les règlements à la lettre pour le bien de tous".

ASEAN Now note qu'à aucun moment dans la déclaration du Premier ministre, il n'a mentionné de manquements ou d'erreurs personnelles au nom de son gouvernement.

Son mantra : un virus étant un virus, les gens n'obéissent pas aux règles malgré tout le bon travail du général premier ministre.

Ce genre d'intervention face à des Thaïlandais en colère est contre productif et ne fait que prouver qu'il est impuissant.

1pm.jpg.011acbd5520c69794e71ff731f2071e6.jpg.7654c68c24d5f0cd995f24d154e23737.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 septembre 2021 16:41
Sponsors