Le Modérateur

Un entrepreneur retrouvé assassiné dans une tombe en béton sous la maison sur laquelle il travaillait

1 message dans ce sujet

La police de Bang Sao, dans l'ouest de Bangkok, a trouvé les restes en décomposition d'un entrepreneur en construction sous une maison à Taling Chan sur laquelle il travaillait.

 

Sittichoke ou "Chang Son" (Fils du réparateur) âgé de 42 ans a été retrouvé vendredi.

Il était enfermé dans une tombe en béton, à plat dos, vêtu seulement un caleçon rouge. Il était enveloppé dans un rideau de couleur crème.

Son visage avait été fracassé, le crâne était ouvert, il y a d'autres blessures et on pense qu'il a été tué au moins neuf jours plus tôt.

Son frère cadet Suwit, 40 ans, a déclaré qu'il était entrepreneur. Il travaillait sur des chantiers et était originaire de Krabi mais était parti vivre avec sa femme à Kanchanaburi.

Il téléphonait à des proches à Krabi presque tous les jours. Ceux-ci n'avaient pas eu de nouvelles depuis le 8 juillet et ont signalé sa disparition le 15 à la police de Bang Sao Thong car il avait dit qu'il travaillait sur une maison dans cette zone.

La police est allée sur place et a remarqué une odeur diffuse mais n'a rien trouvé.

Les officiers ont été encouragés à retourner à la maison le lendemain après que la famille a déclaré avoir été contactée par une diseuse de bonne aventure (mor duu) qui a affirmait que le corps avait été enterré dans la maison.

Quand ils sont revenus le 16, les mouches bourdonnaient et l'odeur était pire, alors ils ont pris un marteau et ont fait la macabre découverte.

La police a déclaré qu'il y avait des images de vidéosurveillance d'une zone de la maison qui montraient deux hommes appelés Rung et Pong, collègues de travail, qui ont invité la victime à boire avec eux à 22h16 le 8. La victime s'était couchée à 21 heures mais s'est réveillé et se serait relevé pour boire.

Deux autres hommes appelés Yo et Wat étaient également de la partie.

Il n'y a pas de vidéosurveillance dans la zone où les 5 hommes ont bu.

Le 9 au matin, Rung et Pong sont partis avec 5 000 bahts de salaire et se sont rendus à Chiang Rai.

Trois personnes sont maintenant en garde à vue et nient les accusations, a rapporté Sanook en citant la police disant que le meurtre avait été commis par un membre de la tribu thaïlandaise Yai. C'est le 4e homme toujours en fuite dans le nord. On ne sait pas si ce "Yai" est de nationalité thaïlandaise ou apatride. S'il est Thaïlandais, son ethnie n'a pas lieu d'être mentionnée.

La police affirme que deux Thaïlandais ont aidé à dissimuler le corps.

10pm.jpg.cae71413e2e41dd42b4dad837ca2bbbd.jpg.92aecd581c833b977ce6d70678a454bd.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 12 août 2022 01:08
Sponsors