Le Modérateur

5 officiers de police de Phuket soupçonnés d'avoir fermé les yeux sur un tripot

1 message dans ce sujet

La police de la ville de Phuket a enquêté sur le tripot « Dragon Tiger »

PHUKET : Les officiers de police de haut rang de la police de la ville de Phuket font l'objet d'une enquête pour inaction, voire complicité, dans la prévention des jeux d'argent dans leur zone de juridiction à la suite d'une descente dans une salle de jeux à Koh Siray, à Phuket, samedi ( 17 juillet).

Le commandant de la police de la région 8, le lieutenant général Kitrat Panpetch, a ordonné le 19 juillet de transférer les cinq officiers de haut rang du poste de police de la ville de Phuket au siège de la région 8 à l'extrémité nord de l'île pendant qu'une enquête est menée sur leurs affaires concernant le tripot. Il s'agit souvent d'une mutation pour calmer la population mais les accusés, possiblement corrompus ou innocents, retrouvent rapidement leurs postes.

Le lieutenant-général Kitrat a identifié tout ce beau monde transféré par leur grade uniquement
chef de la police de la ville de Phuket,
chef adjoint de la répression du crime,
chef adjoint des enquêtes,
inspecteur de la répression et
inspecteur des enquêtes.

Le quotidien en langue thaï Post Today, cependant, donne leur nom, respectivement
le colonel Theerawat Liamsuwan,
le lieutenant-colonel Chakkrit Taewattana,
le lieutenant-colonel Sathit Nurit,
le lieutenant-colonel Boonchai Charoenhattakit
Col Thapthai Leelanon.

Le raid dans le tripot de samedi (17 juillet) a eu lieu dans une villa à Koh Siray où la police a arrêté des joueurs de baccara. Les agents ont également saisi des jetons marqués  d'une valeur totale d'environ 12 millions de bahts.

Les agences de presse thaïlandaises ont rapporté que le lieu était connu sous le nom de tripot « Dragon Tiger ». En général, ces tripots sont connus de tous, même de la police.

L'un des joueurs arrêtés serait un homme politique local.

"Nous sommes prêts à suivre l'ordre du commandant, et je confirme que nous avons rempli nos fonctions avec nos meilleures intentions et capacités. Avant de procéder aux arrestations, nous avions également coordonné et partagé des informations avec le Bureau central d'enquête (CIB) », a déclaré le colonel Theerawat en réponse à son transfert temporaire en attendant l'enquête.

Le gouverneur de Phuket Narong Woonciew a expliqué hier à la presse qu'il avait été informé des transferts et de l'enquête.

"Le gouvernement de Phuket a ordonné à tous les officiers de l'île de rechercher les gens qui se rassemblent, en particulier pour jouer, et notre police a fréquemment pris des mesures décisives", a déclaré le gouverneur Narong.

« J'ai déjà ordonné aux agents compétents d'examiner si le complexe était légalement utilisé comme casino. Pendant ce temps, l'homme politique local sera poursuivi en vertu de la loi applicable », a-t-il conclu.

Les jeux d'argent sont autorisés en Thaïlande, mais uniquement dans des circonstances spéciales telles que les enterrement ‒ et uniquement avec l'autorisation expresse des autorités locales chargées de l'application des lois et des autorités administratives locales. Le tripot bien connu Dragon Tiger n'entre pas dans ce cas de figure.

E6w5y8sWUAMBgDG.jpg.f0cc00b6bb5a919fbffa74f386db12c6.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 23 septembre 2021 03:44
Sponsors