Le Modérateur

Les patrons contre un confinement sans vaccination. Pas de retour à la normale avant mai 2022, selon le gouvernement

1 message dans ce sujet

Le président de la Fédération des industries thaïlandaises (FTI), Supant Mongkolsuthree, a exprimé des doutes sur la décision de l'Administration en charge de Covid (CCSA) de resserrer les mesures de verrouillage dans 13 provinces « écarlates» pour contenir la flambée rapide des infections à COVID-19 .

Soulignant que les nouvelles restrictions causeront des dommages à l'économie nationale, estimés à environ 100 milliards, au lieu de 50 à 60 milliards de bahts comme prévu précédemment, il a déclaré que les mesures de plus en plus restrictives doivent être complétées par une accélération du dépistage actif, y compris l'utilisation généralisée de kits de test d'antigène et de vaccinations de masse, sans lesquelles le verrouillage renforcé est voué à l'échec.

Le président de la FTI a également exprimé son désaccord avec l'idée d'adopter le modèle de verrouillage de Wuhan à Bangkok, notant qu'une mesure aussi drastique entraînera l'arrêt complet de l'ensemble du secteur de la production, ce qui dévastera l'économie.

La stratégie de verrouillage de Wuhan est brutale mais efficace. Initialement, tous les transports vers et depuis la ville de 11 millions de personnes ont été arrêtés sans exception, même pour les urgences personnelles et médicales. Tous les magasins étaient fermés, à l'exception de ceux vendant de la nourriture ou des médicaments. Les véhicules privés ont été interdits de circulation dans les rues sans autorisation spéciale et la plupart des transports publics ont été arrêtés.

Initialement, les gens étaient autorisés à sortir de chez eux, mais les restrictions ont été renforcées plus tard. Les résidents n'ont pas été autorisés à quitter leur domicile, mais ont été autorisés à commander de la nourriture et d'autres fournitures à livrer.

Les fonctionnaires ont fait du porte-à-porte pour des contrôles de santé et ont forcé ceux qui sont tombés malades à s'isoler. La plupart des bâtiments avaient des gardes de sécurité vérifiant la température de toute personne entrant.

Dimanche, le directeur général du département thaïlandais de contrôle des maladies, le Dr Opart Karnkawinpong, a déclaré qu'un verrouillage complet suivant le modèle de Wuhan pourrait être imposé au cours des deux prochains mois si la situation ne s'améliore pas.

Pendant ce temps, le PDG de LPN Development Opas Sripayak, a déclaré qu'un verrouillage style Wuhan nuirait encore plus à l'immobilier dont les ventes ont déjà chuté d'environ 30%, par rapport à la même période de l'année dernière.

Le gouvernement répond qu'il s'en tient à sa politique de 10 millions de vaccinations par mois soit 10 mois pour vacciner 50 millions de personnes en espérant ainsi atteindre l'immunité collective. Il se peut que le seuil nécéssaire passe à 60 millions de personnes (120 millions).

AstraZeneca ne pourra délivrer que 5 à 6 millions de doses par mois, mais le plan d'inoculation d'au moins 10 millions de personnes par mois se poursuivra avec l'aide d'autres vaccins, a annoncé mardi le gouvernement.

Le ministère de la Santé publique (MOPH) a déclaré la semaine dernière que le délai de livraison n'était pas spécifié dans le contrat et qu'AstraZeneca ne serait pas en mesure de livrer le montant avant mai 2022.

Par ailleurs, 100 millions de doses à 10 millions par mois, cela fait bien 10 mois. Juin étant incomplet, la campagne a réellement commencé en juillet. Actuellement le gouvernement vaccine exactement à 10 millions / mois soit 300 000 par jour.

Reste à savoir si un début de reprise en mai 2022 sera de nature à satisfaire le milieu des affaires. Sans parler des élèves et parents d'élèves ou le personnel soignant.

 

Supant

31353930_108916429973697_9022690085086167040_n.jpg.0b40beea156d3949ed26934204b67f8a.thumb.jpg.c9f38f24e690964ac103172b9afe89ac.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 septembre 2021 16:35
Sponsors