Le Modérateur

13% des habitants des quartiers surpeuplés de Bangkok sont infectés par COVID-19

1 message dans ce sujet

agence gouvernementale de presse
 

BANGKOK (NNT) - La Rural Doctors' Society (RDS) de Thaïlande rapporte que plus de 13% des personnes dans 40 communautés à haute densité (bidonvilles ?) de Bangkok se sont révélées infectées lors d'un dépistage proactif COVID-19.

Selon le RDS, ses équipes médicales et le personnel des hôpitaux de diverses provinces ont effectué deux séries de tests COVID-19 à Bangkok, la première entre le 14 et le 16 juillet et la dernière entre le 21 et le 23 juillet, ciblant les communautés urbaines surpeuplées.

Le RDS a déclaré que le taux d'infection à Bangkok est très élevé. Sur 51 389 personnes testées, 6 863 (13,35 %) ont été infectées. L'organisation prévoit de mener une troisième série de tests et réfléchira à des idées sur la façon de ralentir la transmission du virus et de sortir la ville de cette crise de santé publique.

En creux, on comprend que ce sont surtout les pauvres qui sont infectés et que la classe moyenne court peu de risque car les Bangkokiens respectent les règles. La distanciation et le masque suffisent en population générale mais ne fonctionnent pas dans les slums.

Pendant ce temps, l'Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a lancé une campagne de tests COVID-19 ciblant les sans-abri. Elle a, jusqu'à présent, trouvé 18 infectés sur 193. La BMA agit également avec les travailleurs sociaux et la police municipale pour recueillir des informations sur ce groupe, afin de fournir une assistance appropriée.

Par ailleurs, Le Département thaïlandais de contrôle des maladies (DDC) s'attend à ce que les infections au COVID-19 à Bangkok diminuent fin août - début septembre.

Le directeur de la division d'épidémiologie du DDC, le Dr Chakkarat Pittayawong-anont, a déclaré que les infections à Bangkok devraient se stabiliser, avec une amélioration dans 4 à 6 semaines. La situation du COVID-19 à Bangkok est différente de celles des provinces car, malgré une augmentation des cas, le taux de vaccination dans la capitale est relativement élevé, à 50 %. Attention, les autorités ont tendance à appeler "vaccination", une seule dose.

Il a ajouté que la Thaïlande devrait voir plus de cas de COVID-19 dans les provinces, y compris la transmission intrafamiliale à cause des gens qui rentrent chez eux pour un traitement.

Le Dr Chakkarat a déclaré que toutes les parties doivent coopérer pour éviter que le modèle de Wuhan ne soit imposé, dans lequel tout est fermé.

Les entreprises et les usines doivent mettre en œuvre la « méthode de la bulle scellée » si les locaux restent exempts d'infections. Pour les points de vente où des infections sont signalées, il leur est conseillé d'éviter de fermer, car cela entraînerait le retour des travailleurs chez eux et le déclenchement d'une transmission nationale.

e480b640a2aaffbe56620cdc69f865b9_small.jpg.5fd03e362d7d65d131939aaf31563080.jpg.d5d48c9e670e9cb17660d7ac9bdd7d30.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 septembre 2021 16:07
Sponsors