Le Modérateur

Les forêts de Kaeng Krachan ajoutées à la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

1 message dans ce sujet

Aujourd'hui, le Comité du patrimoine mondial a inscrit sept nouveaux sites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Quatre d’entre eux ont été inscrits en raison de leurs attributs naturels : Île Amami-Oshima, île Tokunoshima, partie nord de l’île d’Okinawa et île d’Iriomote (Japon), Getbol, étendues cotidales coréennes (République de Corée), le Complexe des forêts de Kaeng Krachan (Thaïlande) et les Forêts pluviales et zones humides de Colchide (Géorgie). Trois autres sites, dont l'un est transnational, ont été ajoutés à la liste pour leur valeur culturelle : le Tell d’Arslantepe (Turquie), l’Extension de la Ligne de défense d’Amsterdam, désormais dénommée Lignes d’eau de défense hollandaises (Pays-Bas), les Colonies de bienfaisance (Belgique / Pays-Bas).

Ces ajouts ont été effectués lors de la 44e session du Comité du patrimoine mondial, qui se tient en ligne et depuis Fuzhou (Chine). L'inscription des sites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO devrait se poursuivre jusqu'au 28 juillet.

 

Thaïlande, Complexe des forêts de Kaeng Krachan 
Le site est situé le long de la partie thaïlandaise de la chaîne Tenasserim, un ensemble de montagnes de granite et de calcaire qui s'étend sur un axe nord-sud jusqu'à la péninsule malaise.

Lieu de croisement de la faune et de la flore, le bien abrite une riche biodiversité et est principalement composé de forêts semi-sempervirentes, sempervirentes et humides sempervirentes, ainsi que de forêts de feuillus mixtes, de montagne et de diptérocarpes feuillus.

Un certain nombre d'espèces de plantes endémiques et menacées à l'échelle mondiale ont été recensées sur le site qui recoupe deux Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) et qui est connu pour la richesse de la diversité de ses oiseaux, dont huit sont menacées à l'échelle mondiale. En outre, le bien abrite le crocodile du Siam (Crocodylus siamensis), en danger critique, le dhole (Cuon alpinus), menacé à l'échelle mondiale, le banteng (Bos javanicus), l'éléphant d'Asie (Elephas maximus), la tortue à tête jaune (Indotestudo elongata) et la tortue géante (Manouria emys), menacée d'extinction ainsi que d'autres espèces vulnérables d'oiseaux et de mammifères. Ce site remarquable abrite aussi huit espèces de félins : le tigre (Panthera tigris) et le chat viverrin (Prionailurus viverrinus), tous deux en danger, le léopard (Panthera pardus), quasi menacé, le chat de Temminck (Catopuma temminckii), la panthère nébuleuse (Neofelis nebulosi), espèce vulnérable, le chat marbré (Pardofelis marmorata), tout comme le chaus (Felis chaus) et le chat-léopard (Prionailurus bengalensis).  

 

Le parc national de Kaeng Krachan ou simplement Kaeng Krachan est le plus grand parc national de Thaïlande (2 914km 2)1. Il est situé près de la ville-district de Hua Hin, dans la zone frontalière avec la Birmanie et jouxtant la réserve naturelle de Tanintharyi (réserve naturelle du Tenasserim) (située de l'autre côté de la frontière en Birmanie).

 

site_1461_0001-750-0-20210604104358.jpg.c8510d1aa94ce2e6cd16c6fd0dcf2e84.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 23 octobre 2021 17:25
Sponsors