Le Modérateur

La police utilise des balles en caoutchouc contre les manifestants anti-Prayut

1 message dans ce sujet

Des balles en caoutchouc ont été tirées sur des manifestants à Bangkok après que les gaz lacrymogènes n'ont pas réussi à briser la volonté des manifestations

La police a tiré des balles en caoutchouc sur des manifestants antigouvernementaux à l'intersection Din Daeng à Bangkok, qui refusaient de se disperser.

Les manifestants tentaient de percer un mur de conteneurs et un cordon de police, afin de marcher vers leur cible : le premier régiment d'infanterie, où le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a sa résidence (sur Vipawadee, peu après Din Daeng). Un policier a averti les manifestants qu'ils recevraient des balles en caoutchouc s'ils refusaient de reculer.

L'utilisation de balles en caoutchouc est une escalade dans les tactiques de contrôle des foules. La police a tiré d'innombrables grenades lacrymogènes sur les manifestants pendant environ une heure, mais elle n'a pas réussi à briser la détermination des manifestants endurcis à franchir la barricade.

Manifestations en Thaïlande 2021

Certains manifestants ont lancé des bombes « ping-pong » et d'autres projectiles alors que la police les avertissait que leurs actes étaient contraires à la loi. Plusieurs manifestants ont été aperçus en train d'utiliser de l'eau pour laver le visage de leurs amis touchés par les gaz lacrymogènes.

Au moins deux canons à eau se tenaient derrière le mur des conteneurs de fret.

Les manifestants de différents groupes politiques ont d'abord convergé vers le Monument de la démocratie avant midi aujourd'hui, avant une marche prévue vers le Grand Palais et le Siège du gouvernement. La police a anticipé le mouvement en avançant vers les manifestants, qui n'étaient alors que quelques centaines, et en les forçant à battre en retraite.

À leur arrivée à l'intersection de Nang Loeng, cependant, les manifestants en retraite ont trouvé l'accès au Siège du gouvernement bloqué par des conteneurs et un autre cordon de police. Ils ont ensuite décidé de se diriger vers le monument de la Victoire, pour rejoindre d'autres groupes de manifetants, pour une marche vers la résidence du Premier ministre, qui se trouve à l'intérieur de la caserne du premier régiment d'infanterie sur l'autoroute Vibhavadi Rangsit.

Les manifestants n'étaient pas très nombreux mais déterminés. Quant à savoir s'ils ne représentent qu'eux-même ou les millions de Thaïlandais en colère qui veulent le départ immédiat du général qui a fomenté un coup d'état illégal en 2014, nul ne peut le dire.

E8L4k7lVoAQQ8sS.jpg.f02909e3a9e18337474726fa40287f2c.jpgE8L5OaRVgAAGKEg.thumb.jpg.24ca89c3f4a8905c18c6a479db5c6b50.jpgE8L_RsoVoAQDbHM.thumb.jpg.0ca99231c8015d9b2135e837c3686257.jpgE8L_RsqVgAkOEWo.thumb.jpg.252d45e772def5a88bfd254b44b48c17.jpgE8MBIz3VEAQy_aW.thumb.jpg.dffcab3310c1354e8666567b70bfbd3e.jpgE8MBIz2VkAsYMYj.thumb.jpg.272673dc8fb178edaaa01a84cd1415db.jpgE8MBIz7VgAATBNt.thumb.jpg.c19d4905a1e53f850b54697a74bbdbec.jpgE8MBIz5UUAMIJJO.thumb.jpg.3b2c6ca1dbfc1eded5db9044bcff6da7.jpgE8MBMKJVoAIq_9i.thumb.jpg.3ac3b56530d52314e1fc1b6b0d50166d.jpgE8MBMKWVEAAwbFP.thumb.jpg.4edcdfc8537dd8789407dc86f8acb0ab.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 novembre 2021 15:48
Sponsors