Le Modérateur

Phuket : La zone tampon a rapporté un milliard mais maintenant les touristes ont peur de sortir même pour dîner

1 message dans ce sujet

La campagne pilote de réouverture touristique de la Thaïlande, Phuket Sandbox, a déjà généré environ 1 milliard de bahts de depuis son ouverture le mois dernier. L'île a jusqu'à présent accueilli environ 17 000 étrangers et 335 000 nuitées d'hôtel ont été réservées pour la période juillet-septembre.

Le gouvernement est fier de ce résultat positif.

Le gouvernement s'attend à ce que la campagne connaisse une activité accrue en août et septembre, avec un objectif de visiteurs fixé à 100 000 personnes en juillet-septembre, et 8,9 milliards de bahts de revenus. On ne sait pas si ces projections sont sérieuses ou l'habituelle méthode Coué.

Malgré la vague de cas de COVID-19 dans toute la Thaïlande, le gouvernement considère que la campagne Phuket Sandbox doit se poursuivre avec des ajustements constants pour relever les défis. La campagne à son stade actuel a déjà permis de créer des emplois, tout en préparant la haute saison touristique habituelle vers la fin de l'année.

On ne sait pas si les "ajustements constants" qui sont des restrictions toujours plus sévères sont de nature à attirer les touristes étrangers.

Le gouvernement demande villageois locaux d'être de bons hôtes, en donnant une bonne impression tout en assurant la sécurité...

Samui et les îles environnantes sont déjà ouvertes aux voyageurs vaccinés avec la campagne Samui Plus depuis le 15 juillet. D'autres zones, dont Krabi et Phang Nga, devraient s'ouvrir ce mois-ci.

Très peu de touristes se rendent à Samui.

Cependant PPTV36 - une importante chaîne de télévision - a rendu compte des retombées du meurtre de l'employée du gouvernement suisse de 57 ans Nicole Sauvain-Weisskopf et de son impact sur le tourisme à Phuket.

Un suspect a été arrêté quelques jours après la découverte du corps de la victime. Il aurait avoué.

La police insiste pour dire que cet homme n'est pas un bouc émissaire pour calmer la population mais est bien le meurtrier. Partant, il n'y a aucune raison d'avoir peur.

Les médias ont déclaré que l'affaire aurait sans aucun doute un effet sur le tourisme malgré l'arrestation rapide du suspect.

Les médias ont mené l'enquête auprès des restaurants de Phuket, ceux-ci notent que les touristes ont cessé de venir dans leurs établissements à la suite du crime.

Pendant ce temps, le gouverneur de la province, Narong Wunchew, a demandé à la population d'être "les yeux et les oreilles" des autorités pour assurer la sécurité des touristes.

Le gouverneur de l'Autorité du tourisme de Thaïlande, Yutthasak Suphasorn, a déclaré qu'il était terriblement désolé pour ce qui s'était passé et avait envoyé une lettre de condoléances à la famille via l'ambassade de Suisse.

Les réservations du 5 août étaient de 7 000 nuitées, puis les 6 et 7 août de 6 000 nuitées. Yutthasak a cependant déclaré qu'il était trop tôt pour dire quel effet l'affaire aurait sur le tourisme.

Yutthasak a déclaré que son organisation contacterait les agences de tourisme du monde entier pour évaluer l'impact de l'affaire et travailler sur une stratégie appropriée.

Ce genre de drames tout regrettables qu'ils soient sont rarissimes et rapidement oubliés.

2pm.jpg.2acd0de70b5ee835d38e9efe4fa0159f.jpg.e6a38128353b2dcd8f92a16f3ef9d0b2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 24 octobre 2021 05:50
Sponsors