Le Modérateur

En raison d'une vaccination trop lente, Chiang Mai n'accueillera pas les touristes étrangers en septembre

1 message dans ce sujet

Chiang Mai reporte la réouverture aux touristes étrangers au 1er octobre car l'objectif de vaccination n'a pas été atteint

Un cadre de l'Autorité du tourisme de Thaïlande a déclaré que le plan de Chiang Mai d'ouvrir aux touristes étrangers le 1er septembre serait probablement retardé d'au moins un mois.

 

Thanes Petchsuwan a déclaré aux médias thaïlandais que le projet "Charming Chiang Mai" ne démarrerait que le 1er octobre car moins de 70% de la population de la province du nord de la Thaïlande a été vaccinée.

Une réunion avec le gouverneur provincial Charoenrit Sangwansat et les responsables de Covid-19 aura lieu mardi prochain.

Chiang Mai ne s'ouvre pas comme Phuket et Samui et les autres îles du sud où il est plus facile de contrôler les touristes étrangers.

Les touristes étrangers à Chiang Mai auront encore moins de liberté de mouvement.

Toutes les réservations doivent être planifiées via des agences de voyages limitées à neuf différentes formules organisées de quatre jours, trois nuits, a-t-il déclaré, "pour la sécurité des touristes".

Les voyages organisés sont limités à quatre districts à savoir la ville, Mae Taeng, Mae Rim et Doi Tao.

On ne sait pas quel genre de touristes pourrait être attiré par des mesures aussi drastiques. La TAT répond et cible les touristes de plusieurs provinces chinoises, ainsi que les visiteurs du Japon, de Corée du Sud, des États-Unis, de Turquie, du Canada et d'Indonésie.

Mais la TAT est toujours préoccupé par le fait que les autorités chinoises n'ont pas encore donné le feu vert à leurs ressortissants pour voyager à l'étranger et soulèvera cette question avec le nouveau consul de Chine récemment arrivé à Chiang Mai.

Pour l'instant, la TAT place ses espoirs dans les golfeurs japonais et sud-coréens.

Il y a cependant encore de l'espoir pour les Chinois l'année prochaine.

Chiang Mai avait l'habitude de cibler les touristes nationaux thaïlandais comme principale clientèle, mais ces dernières années - avant la pandémie - cela s'est déplacé vers les Chinois arrivant par charters.

La TAT espère que les Chinois reviendront en 2022 et que Chiang Mai sera à nouveau bercé par de joyeux "Ni Hao".

Mais le programme de vaccination doit d'abord accélérer pour que cela se produise.

TAT.jpg.ac6b0e3ea7e6cddab6e3803a70d18006.jpg.65a30716b751cbd4212e9c194e07ef70.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 décembre 2021 03:51
Sponsors