Le Modérateur

Manifestation automobile vers les ambassades suisse, américaine et chinoise ce vendredi

1 message dans ce sujet

Vendredi, des manifestants de «Talufah» visitent les ambassades suisse, américaine et chinoise

Des manifestants anti-gouvernementaux «Talufah» manifestent à nouveau à Bangkok aujourd'hui (vendredi), avec des arrêts dans les ambassades suisse, américaine et chinoise.

La manifestation automobile a convergé vers le monument de la Victoire vers 11 heures du matin, avant de se diriger vers les trois ambassades.

Le porte-parole du groupe, Songpol Sonthirak, a déclaré aux médias que l'objectif de la manifestation d'aujourd'hui était d'informer l'ambassade de Suisse que la police thaïlandaise avait abusé de la force pour disperser les manifestations au cours des derniers jours, ce que le groupe pense être une violation du droit fondamental des manifestants à la liberté d'expression, tel qu'inscrit dans la Convention de Genève, dont la Thaïlande est signataire.

Songpol a déclaré que la lettre présentée à l'ambassade des États-Unis, vise à informer le gouvernement américain que la distribution des 1,5 million de doses de vaccin Pfizer, données à la Thaïlande par les États-Unis, n'est pas transparente et que plusieurs VIP, qui ne sont pas personnel médical, ont reçu le vaccin à ARNm.

À l'ambassade de Chine, le leader de la manifestation « Talufah » a déclaré que le groupe a dit au gouvernement chinois que le vaccin à virus inactivé Sinovac fabriqué en Chine est inefficace contre la variante Delta du COVID-19. On ne sait pas si les Chinois ont apprécié.

Il a également déclaré que le groupe aimerait informer la planète de l'échec total du gouvernement du Premier ministre Prayut Chan-o-cha à lutter contre la pandémie de COVID-19 et de sa mauvaise gestion de l'économie nationale.

Pendant ce temps, le député de Palang Pracharat Sira Jenjakha, en sa qualité de président du comité de la Chambre sur les droits de l'homme, a déclaré aujourd'hui que le comité avait reçu des plaintes de nombreux habitants de Bangkok, en particulier ceux vivant dans la région de Din Daeng, au sujet de la les désagréments causés par les manifestants et la police.

Il a déclaré que les membres du comité se joindront aux membres de la Commission nationale des droits de l'homme et du comité de développement politique pour mener une inspection sur le terrain d'une manifestation, prévue ce dimanche.

Ce vendredi soir, les petites échauffourées habituelles ont lieu, toujours à Din Daeng, entre quelques individus excités -qui n'ont rien à voir avec Talufah- et la police qui répond avec des gaz lacrymogènes.

267192.thumb.jpg.3f9960a9af7d2c368d5b956beecad510.jpg

 

E9On0XhVkAECOaV.thumb.jpg.f7e30cfb6cc4617ab8f8975854d4d697.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 17 octobre 2021 10:11
Sponsors