Le Modérateur

Un million de cas, 8,3 % de la population vaccinée à 2 doses et un rappel nécessaire

1 message dans ce sujet

 

BANGKOK (Reuters) – La Thaïlande a dépassé vendredi le million de cas de coronavirus, dont 97% ont été enregistrés au cours des cinq derniers mois, alors que le pays s'efforce de vacciner et de maîtriser l'une des épidémies de COVID-19 les plus graves d'Asie .

Vendredi, les autorités ont signalé 19 851 cas et 240 décès, portant le total des infections confirmées à plus d'un million et des décès à 8 826, soit un taux de mortalité de 0,87% des cas confirmés.

La Thaïlande avait gardé le coronavirus en grande partie sous contrôle et n'avait bénéficié que de restrictions partielles pendant une grande partie de la pandémie jusqu'à ce qu'elle soit frappée en avril par la variante virulente Alpha, suivie plus tard par la variante Delta, alors que (presque) personne n'était vacciné.

Les autorités sanitaires ont tardivement pensé à l'approvisionnement en vaccins et on commencé à inoculer le 7 juin. A ce stade, seuls 8,3% de la population de plus de 66 millions d'habitants sont vaccines.

Avec des inquiétudes quant à l'efficacité des vaccins à virus inactivés contre la variante Delta, la Thaïlande prévoit d'administrer des injections de rappel, a déclaré aux journalistes le responsable de la santé Sopon Iamsirithawon.

Le vaccin AstraZeneca ou les vaccins de type ARNm seront administrés aux millions de personnes qui ont reçu la marque Sinovac. Des doses de rappel ont déjà été administrées aux travailleurs médicaux de première ligne qui avaient reçu le vaccin chinois.

Les autorités mixent les injections d'AstraZeneca et de Sinovac (en 1ère puis 2e dose) pour renforcer l'immunité et contourner les problèmes d'approvisionnement.

La gestion par le gouvernement de la crise des coronavirus et sa stratégie vaccinale ont alimenté une récente reprise des manifestations contre le Premier ministre Prayuth Chan-ocha, et son administration.

Si la population a besoin de 3 doses en raison de la faiblesse des vaccins chinois qui continuent d'être administrés à millions, la fin de la campagne vaccinale doit être envisagée vers mi ou fin 2022.

L'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) propose désormais un service de vaccination à domicile pour les patients grabataires et autres personnes de santé fragile, qui ne peuvent pas quitter leur domicile et ne sont pas encore vaccinés.

Le gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, a déclaré, vendredi, que de nombreux patients alités et personnes âgées, qui quittent rarement leur domicile, ont pour la plupart été infectés par d'autres membres de leur famille qui reviennent de l'extérieur.

L'administration de la ville a déployé de nombreuses équipes dans plusieurs communautés à haut risque pour fournir gratuitement des vaccins.

2021-08-20T052531Z_1_LYNXMPEH7J07G_RTROPTP_4_HEALTH-CORONAVIRUS-THAILAND-VOLUNTEERS.JPG.6fe8cb1e6be4eb610fafc40c4cb2faea.JPG.734546619f1253b66e44092ac0ee5d82.JPG

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 25 janvier 2022 18:19
Sponsors