Le Modérateur

Indignation suite à l'exclusion de Suchat Sawatsri de "l'Académie thaïlandaise"

1 message dans ce sujet

L'Association des écrivains thaïlandais, plusieurs écrivains, hommes politiques et universitaires éminents ont exprimé leur opposition à la décision de la Commission nationale de la culture de Thaïlande d'ôter le statut d'artiste national à
M. Suchart Sawatsri.

Si ce n'est que les artistes sont nommés par le pouvoir et non élus par leurs pairs, on peut faire une analogie entre l'Académie française et les Artistes Nationaux de Thaïlande.

Une campagne de collecte de signatures en ligne a été lancée samedi par M. Chamnan Chanruang, ancien dirigeant du défunt parti Future Forward, pour exiger la dissolution de la commission.

Dans sa brève déclaration, sur le site www.change.org, Chamnan a affirmé qu'un artiste national ne devrait pas être déchu de son statut simplement à cause de ses opinions politiques.

Nommé artiste national pour la littérature par le ministère de la Culture en 2011, Suchart est devenu un critique virulent du gouvernement du Premier ministre Prayut Chan-o-cha, en particulier en ce qui concerne son éventuelle mauvaise gestion de la pandémie de COVID-19.

Le maréchal en chef de l'Air Veerawit Kongsak, membre de la commission, a déclaré hier que le comité avait pris la décision lors d'une téléconférence jeudi, ajoutant toutefois que la décision n'était pas encore définitive et devait être confirmée par la même commission.

Il n'est pas anodin que ce soit des militaires qui choisissent les artistes nationaux.

Si la décision est confirmée et qu'une annonce officielle est faite, M. Suchart en sera formellement informé et a le droit de contester la décision dans un délai de 30 jours.

Le professeur Dr. Chaiyant Chaiyaporn, de la Faculté des sciences politiques de l'Université Chulalongkorn, demande des explications à la Commission nationale de la culture sur la décision controversée.

Le Dr Chaiyant a déclaré qu'il n'était pas obligatoire que la commission prenne une telle décision simplement parce que Suchart est opposé au gouvernement.

Les lauréats SEAWrite, Mme Veeraporn Nitiprapha, Uthis Haemamool et Sakul Boonpathat, président de la Thai Writers Association, ont également exprimé leur ferme opposition à la décision de la commission.

"Le pays décline de plus en plus et n'a pas encore atteint le fond", a déclaré Mme Veeraporn dans son message Facebook, alors qu'elle demandait des explications à la commission nationale.

« Nous devrions interdire la commission, ainsi que le statut d'artiste national. C'est infantilisant.», a écrit Uthis dans son post Facebook.

Les avantages financés par les contribuables pour un artiste national comprennent un revenu mensuel de 25 000 bahts à vie, des frais médicaux de 100 000 bahts par an, une indemnisation de 50 000 bahts en cas de catastrophe, 20 000 bahts pour les frais funéraires et 150 000 bahts pour la publication. de livres à la mémoire de l'artiste décédé.

Dans un pays où les arts classique ne sont pas bien traités, recevoir ces quelques deniers n'est pas négligeable. Le statut d'artiste national représente donc un fil à la patte des artistes.

Un artiste est par définition un original, essayer de le faire rentrer dans le rang est un non sens.

Suchart Sawatsri (né le 24 juin 1945) est un écrivain thaïlandais sous le pseudonyme de Sing Sanam Luang. Et il est connu pour ses nombreuses récompenses.

Enseignant, écrivain, éditeur, rédacteur en chef, peintre, il est artiste national, pour ses écrits, depuis 211

Le 20 août 2021, la Commission nationale de la culture lui reproche d'avoir critiqué le gouvernement du général Prayut Chan-o-cha, notamment concernant la fourniture du vaccin COVID-19. On l'a même vu brandir 3 doigts, ce qui en Thaïlande est le comble de l’insurrection, vue par l'armée.

119488268_3610088142335854_2265720393022338298_n.jpg.a102370a4eb36f2267bfecf2eac4bcc5.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 20 janvier 2022 06:21
Sponsors