Le Modérateur

Le gouvernement espère déconfiner les zones écarlates en novembre

1 message dans ce sujet

Les taux de mortalité soulignent l'importance de la vaccination alors que le gouvernement vise novembre pour déconfiner les zones rouges / écarlates

Le gouvernement thaïlandais se fixe un objectif en novembre : l'immunité collective dans les zones rouges et écarlates du pays, a déclaré lundi une source du ministère de la Santé publique à Thai Enquirer.

Selon la source, le gouvernement comprend que les mesures de verrouillage ne feront qu'atténuer la pandémie mais ne seront pas suffisantes pour mettre fin à la propagation de la maladie ou à l'augmentation de la mortalité.

Près de 64% des personnes décédées de Covid au cours des 30 derniers jours n'étaient pas vaccinées, ce qui souligne l'importance de la vaccination, a déclaré vendredi le gouvernement.

Dans la réalité les chiffres sont très flous car on ne connaît pas le statut de 24 % de ces personnes décédées de Covid donc le nombre de vaccinées est compris entre 64 et 88 %.

"C'est pourquoi nous devons vacciner autant de personnes que possible, en particulier les groupes vulnérables", a déclaré le Dr Apisamai Srirangsan, de l'administration en charge de Covid (CCSA).

Alors que les autorités semblent conscientes que la la vaccination est importante, on ne sait pas pourquoi elles n'ont pas vacciné plus tôt et davantage.

La majorité des personnes décédées étaient âgées de 60 ans ou plus, ont déclaré des autorités sanitaires. Selon le CCSA, plus de 26,8 millions de doses de vaccins Covid ont été administrés entre le 28 février et le 21 août, dont 20,3 millions de premières doses, 6 millions de deuxièmes doses et 542 188 rappels.

La Thaïlande inocule maintenant près d'un demi-million de personnes par jour dans tout le pays.

« À ce rythme, les provinces de la zone rouge atteindront l'immunité collective en novembre. Si les approvisionnements en vaccins Covid-19 se maintiennent, si nous pouvons obtenir plus de vaccins et augmenter notre capacité, nous pourrons peut-être même revenir à la normale d'ici octobre », a déclaré le responsable de la santé publique qui a demandé l'anonymat et qui, visiblement, s'inquiète de l'approvisionnement.

"La principale chose que nous devons empêcher maintenant est que l'épidémie atteigne d'autres provinces ou que notre approvisionnement en vaccins baisse", ce sont deux obstacles majeurs que le gouvernement tentera d'éviter.

Si l'on considère que 20 millions de personnes vivent dans les zones rouges / écarlates il faut au moins 40 millions de doses. Si l'on considère que parmi les 26 millions d'injections faites à ce jour, 18 millions l'ont été en zones rouges / écarlates, il faut encore injecter 22 millions de doses soit 44 jours à 500 000 doses par jour. C'est en effet jouable si l'approvisionnent suit.

te1.jpg.f24b2fc01e6fc58586597e009756c702.jpg.97a96936bef88661dc4ee3b58533dce7.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 17 janvier 2022 23:34
Sponsors