Le Modérateur

La commission ad-hoc aura besoin de 16 mois pour traiter l'affaire de corruption générale autour de l’héritier Red Bull

1 message dans ce sujet

La Commission nationale thaïlandaise de lutte contre la corruption (NACC) devrait prendre 16 mois pour terminer son enquête sur la mauvaise gestion présumée, par 15 fonctionnaires, de l'affaire controversée de délit de fuite contre l'héritier de Red Bull, Vorayuth "Boss " Yoovidhya. Sur les 15 possibles corrompus, on trouve des officiers de police de haut rang et des procureurs principaux. Deux personnes sont retraitées.

 

Mme Supa Piyachitti, membre de l'organisme de surveillance de la corruption en Thaïlande, a déclaré que la commission tenterait toutefois d'accélérer l'enquête.

Selon la loi NACC, la commission plénière de 9 membres devrait terminer une telle affaire dans un délai de deux ans, qui peut être prolongé d'un an si nécessaire.

Mme Supa a déclaré que le panel d'enquête demandera les conclusions de tout un tas d'autres panels mis en place autour de cette affaire, dont celui initié par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha.

Elle a ajouté que certains témoins seront interrogés.

Le drame en question s'est produit dans la nuit du 3 septembre 2012, lorsque M. Vorayuth, au volant de sa Ferrari, est entré en collision avec la moto du policier Wichien Klanprasert, sur Sukhumvit Road dans le quartier de Thonglor à Bangkok. Le corps de l'officier a été traîné par la voiture et l'officier est mort.

L'affaire à traîné pendant des années, les chefs d'accusation étant abandonnés en raison de l'expiration du délai de prescription, le seul chef d'accusation restant étant celui de conduite imprudente.

En juillet 2020, cependant, le procureur public en charge de l'affaire, avec le consentement du procureur général adjoint de l'époque, Nate Naksuk, avait discrètement abandonné cette dernière accusation. Ce qui avait relancé la colère des citoyens.

La stratégie de Vorayuth et donc des policiers et juges corrompus était de faire traîner pour atteindre la prescription. La commission actuelle prendra aussi largement son temps et ne rendra pas ses conclusions avant le 10e anniversaire de l'affaire.

L'affaire n'est pas si importante mais ce qui choque les Thaïlandais, c'est la façon dont l'establishment : police, "justice" et milliardaires s'entendent pour toujours obtenir l'impunité.

Ce genre d'affaire joue un rôle dans la défiance du peuple vis à vis de l'establishment.

Boss-Red-Bull.jpg.0073ecb021cbe219ce8712587fe8d0ac.thumb.jpg.ddd53c6a7abece85bbbbbd316f47094f.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 17 octobre 2021 09:37
Sponsors