Le Modérateur

LA LETTRE DE VOS CONSEILLERS DES FRANCAIS DE L’ÉTRANGER CLAUDE BAUCHET et THATSANAVANH BANCHONG

1 message dans ce sujet

LA LETTRE DE VOS CONSEILLERS
DES FRANCAIS DE L’ÉTRANGER
CLAUDE BAUCHET et THATSANAVANH BANCHONG


->LUNDI 6 SEPTEMBRE 2021<-

Seconde invitation pour un RENDEZ-VOUS EN LIGNE
Fidèle à notre engagement d’être à votre écoute et dans l’attente de pouvoir à nouveau vous rencontrer lors de réunions dans toutes les régions de notre circonscription Thaïlande-Birmanie, nous poursuivons nos entretiens personnels en ligne. Nous vous proposons donc dès aujourd’hui de réserver votre rendez-vous privé en ligne pour le SAMEDI 18 SEPTEMBRE entre 13H30 et 17H30.
Si vous souhaitez nous poser une question, présenter un problème, une suggestion… il suffit de vous inscrire dès maintenant via le lien ci-dessous :

Je prends un rendez-vous avec mes conseillers

A très bientôt,
CLAUDE BAUCHET ET THATSANAVANH BANCHONG

SOMMAIRE

1/ VACCINATION ET PASSE SANITAIRE.
 Nos conjoint(e)s éligibles dès maintenant
 Le point sur la prochaine campagne
 Passe sanitaire : nouveautés

2/ COTAM : relancer le débat

3/ NOTRE PLANÈTE EN DANGER EXTRÊME.

1/ VACCINATION ET PASSE SANITAIRE.
 Nos conjoint(e)s éligibles dès maintenant
Les Conseillers des Français de l’étranger viennent d’avoir une réunion importante avec Notre Ambassadeur et notre Consul.
Une première information sera reçue avec beaucoup d’intérêt par nos compatriotes mariés ou pacsés avec une personne de nationalité thaïlandaise ou autre nationalité. Les autorités de notre pays d’accueil accèdent à notre demande et autorise la vaccination de nos conjoint(e)s. Nous remercions M. Mathou – notre Ambassadeur – pour avoir mené cette négociation avec succès.
Ainsi dès maintenant il est possible d’inscrire votre conjoint (voir site de l’Ambassade pour toutes précisons) à cette première campagne de vaccination qui se fera du 13 au 20 septembre dans les mêmes huit hôpitaux et avec le même vaccin JANSSEN. Cette campagne complémentaire est bien sûr ouverte aux compatriotes non encore vaccinés. Le nombre de doses disponibles (environ 1300 doses) étant réduites, nous conseillons aux personnes intéressées de s’inscrire rapidement SUR LE SITE DE L’AMBASSADE.
Le point sur la prochaine campagne
Notre Ambassadeur nous confirme que la Thaïlande est bien identifiée comme l’un des pays prioritaires pour une prochaine campagne avec un vaccin à ARN Messager. La gestion de ce nouveau programme est confiée par le gouvernement français à la société ISOS. Les autorités Thaïlandaises ont confirmé leur accord pour cette nouvelle campagne ouverte aux citoyens français et à leurs conjoints. Par contre la livraison des doses dépend du ministère de la santé et aucune information est à l’heure actuelle disponible sur la date à laquelle les vaccins seront envoyés en THAILANDE.
Vos deux élus signataires de cette LETTRE sont d’ores et déjà intervenus par courriel auprès du Secrétariat des Français de l’Étranger et de plusieurs de nos sénatrices et sénateurs pour pousser les autorités françaises à agir au plus vite.
Dans notre courriel nous avons également abordé l’information reçue sur les recommandations de la Haute Autorité de Santé qui estime qu’aujourd’hui une seule dose du JANSSEN ne suffisait pas à nous protéger et qui préconise désormais une dose de rappel avec un vaccin ARN Messager. Nous demandons donc que cette future campagne soit ouverte pour une dose à nos concitoyens déjà vaccinés avec ce produit des laboratoires Johnson & Johnson.

Nous attendons donc des nouvelles rapides des autorités françaises. Dès que des informations fiables nous seront transmises nous en informerons bien entendu rapidement notre communauté.

Passe sanitaire : nouveautés.
Après des débuts un peu difficiles et marqués par un temps de renvoi du Passe Sanitaire quelque fois bien long pour certains de nos compatriotes, un
nouveau lien pour une procédure simplifiée est maintenant disponible (voir le site de l’Ambassade de France à Bangkok). « Ainsi un téléservice unique et innovant a été développé conjointement par le Ministère de L’Europe et des Affaires étrangères et l’Imprimerie Nationale pour faciliter la démarche des usagers et réduire les temps de délivrance. C’est ainsi que les demandes sont à présent pour la plupart traitées dans la journée » nous écrit Monsieur Jean-Baptiste LEMOYNE- Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger.
D’autre part le ministère nous informe que les Français établis hors de France ayant bénéficié d’un vaccin non reconnu par l’Europe mais validé par l’OMS pourront recevoir leur PASSE SANITAIRE après avoir reçu une troisième dose d’un vaccin reconnu par la FRANCE.

2/ COTAM : relancer le débat
Les retraités expatriés ne comprennent pas pourquoi ils restent redevables de la cotisation d’assurance maladie (COTAM) sur leurs pensions de retraite de base (3,2%) et sur leurs retraites complémentaires (4,2%) alors qu’ils doivent souscrire à une assurance pour conserver une couverture sociale. Il conviendrait de revoir cette question soit en supprimant ou au minimum en ajustant cette cotisation injuste pour redonner du pouvoir d’achat aux séniors afin de financer leur assurance soit en cherchant une solution solidaire en affectant cette manne au financement de l’assurance santé des retraites des non-résidents.
Pour illustrer ce manque total d’équité entre résidents retraités soumis à la CSG/CRD et les non-résidents soumis à la COTAM il suffit de comparer la situation d’un retraité célibataire touchant une petite retraite (12 180 EUROS/AN). Le résident en France se verra retenir 87 EUROS contre 477 euros pour le non-résident. De plus le non-résident ne bénéficiant pas de la sécurité sociale, devra cotiser à une assurance maladie (CFE ou autre assurance du secteur privé).
Nous ne manquerons pas d’interroger les candidats aux élections sénatoriales sur leur intention de futur législateur sur cette injustice sociale et ce manque de traitement équitable entre les retraités expatriés et ceux vivant en France.
De plus depuis l’entrée en vigueur de la loi de finance Sécurité sociale du 22 12 2018 le retraité résidant hors UE doit avoir cotisé au moins 15 ans à un ou plusieurs régimes obligatoires de sécurité sociale français pour prétendre à la carte vitale et donc bénéficier de la prise en charge de ses soins pendant ses courts séjours en France. Le législateur doit revoir d’urgence sa copie mais cette révision ne semble malheureusement pas d’actualité pour ce gouvernement !

3/ NOTRE PLANÈTE EN DANGER EXTRÊME.
Le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat créé en 1988) vient de publier son sixième rapport le 9 août. Ses conclusions sont sans appel. Les conséquences du dérèglement climatique sont très alarmantes.
Nous en sommes le témoin chaque jour. La planète est au plus mal ! Les catastrophes climatiques se succèdent, violents incendies dans de nombreux pays méditerranéens et aux USA, inondations hors normes en Allemagne, Belgique ou Chine… L’activité humaine émettrice des gaz à effet de serre est définitivement reconnue responsable de cette dégradation infernale de notre climat du fait de l’utilisation des énergies fossiles et du méthane. Nos gouvernants rivalisent en grandes déclarations de bonnes intentions mais que se passe-t-il réellement … Nos banques continuent de soutenir les investissements des compagnies pétrolières bien davantage qu’elles n’interviennent pour soutenir le développement des énergies renouvelables !
La France n’est toujours pas dans les clous pour atteindre ses objectifs en 2030
Malgré une « accentuation de la baisse des émissions, les efforts actuels sont insuffisants pour garantir l’atteinte des objectifs climatiques pour 2030 », jugent les spécialistes du climat, de l’économie, de l’agronomie et de la transition énergétique. A ce rythme la France ne sera pas en mesure de son objectif de neutralité carbone en 2050 et une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici à 2030 par rapport à 1990 alors même que l’Union européenne a relevé ses objectifs climatiques en s’engageant à réduire ses émissions nettes d’au moins 55 % d’ici à 2030, contre 40 % précédemment.
« On n’est pas dans les clous, notamment parce que le gouvernement a reporté une partie de l’effort à plus tard », rappelle Corinne Le Quéré, climatologue à l’université britannique d’East Anglia présidente du Haut Conseil pour le Climat.
La justice elle-même est sollicitée par des collectifs de citoyens et L’État a récemment été condamné pour « carence fautive » dans la lutte contre le dérèglement climatique. L’État ne peut pas faire des promesses qu’il ne met pas en œuvre.
Cette situation exige maintenant des actes et ceci partout dans le Monde. L’action de notre pays ne doit pas se limiter à l’intérieur de nos seules frontières. Nous nous réjouissons des déclarations de notre Ambassadeur lors de son discours du 14 juillet dernier : « Santé, environnement et climat sont étroitement liés. 2021 est à ce titre une année charnière face à l’urgence climatique, mais aussi pour la préservation de la diversité biologique, particulièrement riche en Thaïlande. C’est pourquoi la France, très mobilisée sur ces enjeux dans la perspective des grands rendez-vous multilatéraux en préparation, en a fait une des priorités de son dialogue avec la Thaïlande, y compris de manière très concrète en promouvant les solutions proposées par nos entreprises pour développer les nouvelles énergies, et valoriser le tourisme ou l’agriculture durables. »
Nous devons donc agir et avançons quelques premières propositions.
 Mettre en relation le maximum d’entreprises du secteur de l’économie durable, des économies d’énergie et du développement des énergies propres tenues ou cogérer par des entrepreneurs français afin de créer une synergie de croissance de ce type d’entreprenariat.
 Lancer des appels à projets vers les petits et micro-entrepreneurs dans tous les domaines ayant un impact positif sur le climat et la préservation de la biodiversité avec une dotation financière d’aide au démarrage sur le mode par exemple des OLES.

 Au niveau de tous les bâtiments propriétés ou gérés par l’Ambassade poursuivre les investissements pour améliorer les économies d’énergie et utiliser le plus possible les énergies renouvelables afin de viser la neutralité carbone. Travailler dans un objectif de récupération et de recyclage des déchets.
 Favoriser, aider et amplifier les projets d’éducation à l’environnement dans toutes les écoles du réseau français.
 Soutenir des initiatives d’associations qui s’impliqueraient dans des actions de sensibilisation pour agir contre le dérèglement climatique (subvention de type STAFE)
Vos contributions à ce débat, vos idées et votre aide seront toujours les bienvenues pour agir ensemble avec plus d’efficacité.

TOUJOURS À VOTRE ÉCOUTE
Et si vous souhaitez nous poser une question, présenter un problème, une suggestion… n’hésitez pas à nous écrire ou à nous téléphoner !
CLAUDE BAUCHET ET THATSANAVANH BANCHONG
Nous vous proposons également dès aujourd’hui de réserver votre rendez-vous privé en ligne pour le SAMEDI 18 SEPTEMBRE entre 13H30 et 17H30.
Il suffit de vous inscrire dès maintenant via le lien ci-dessous :

Je prends un rendez-vous avec mes conseillers

conseil logo
FDM logo 2020

Pour tout contact ;
CLAUDE BAUCHET
Email : [email protected]
Tel : 081 844 7747 (+66 81 844 7747)
WhatsApp et Signal disponibles

THATSANAVANH BANCHONG
Email : [email protected]
Tel : 087 706 5030 (+66 87 706 5030)
WhatsApp disponible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


BANGKOK 21 octobre 2021 15:03
Sponsors