Le Modérateur

Muay thaï / Lumpini, 30 ans et des horizons multiples

1 message dans ce sujet

Maxime Longuet 

Le 21 mai, le Lumpini soufflera officiellement ses trente bougies. Le club dirigé par Sam Berrandou célèbrera cet anniversaire en octobre avec l’organisation d’un gala mais, pour l’heure, le Lumpini défend son nom aux quatre coins du globe. Avec Djimé Coulibaly comme grand champion, le club bénéficie d’une belle exposition à l’étranger.

Adam Larfi combattait début mai à Bangkok en Thaïlande

Vendredi 13 mai, le sociétaire du Lumpini se trouvait justement du côté de Los Angeles aux États-Unis. La cité des anges accueillait le fameux Glory 30. Djimé Coulibaly y disputait un combat face au Belgo-arménien Marat Grigorian en K-1, une discipline proche du muay thaï. Malheureusement, l’american dream du nak-muay dionysien a tourné court. Alors que le combat a débuté depuis près de deux minutes, Grigorian profite d’un espace dans la garde de Djimé pour y loger un front-kick à la vitesse d’exécution impressionnante. Touché par ce « choc électrique », Djimé Coulibaly s’effondre et perd par KO. Le triple champion de France, déjà sacré champion d’Europe WBC et champion du Monde WMC, n’entend pas raccrocher les gants, mais cette défaite est un coup dur porté à son moral. « C’est un accident de parcours. Djimé est bien rentré dans le match mais il n’a pas eu le temps de prendre sa place sur le ring. Et en face, Marat Grigorian c’est l’un des meilleurs en K-1 », admet Sam Berrandou qui était à ses côtés vendredi dernier.

Adam%20Larfi%20mai%202016%20thailand%20S

Le sans-faute du jeune Adam Larfi

 

Pour autant, le Lumpini a pu se consoler avec son ambassadeur chez les plus jeunes, Adam Larfi. Samedi 14 mai, le jeune nak-muay dionysien est devenu champion de France en catégorie junior en moins de 63 kg. La compétition avait lieu dans la prestigieuse salle Japy dans le 11e arrondissement de Paris. C’est le troisième titre décroché par Adam cette saison après la Coupe de France en octobre et le championnat régional en janvier. Aujourd’hui, Adam est rompu à la compétition en Hexagone… Et en Thaïlande aussi. Depuis le mois de mars, il s’entraîne à Bangkok au camp Max Sport Gym où il se perfectionne (lire ci-dessous), en témoignent ses résultats. « Depuis le début de l’année, il fait un sans-faute », analyse son coach Sam Berrandou. En attendant, les prochaines échéances arrivent à grand pas pour le Lumpini qui défendra son blason avec Youssouf Ouattara en demi-finale des championnats de France le 21 mai au Radikal Fight Night de Charleville-Mézières, Adama Barro, en finale des 57 kg le 28 mai au Thaïsud à Mauguio Carnon, et Thomas Lasne qualifié pour disputer la finale des championnats de France en moins de 67 kg classe A le 11 juin au « Warriors » de Joe Prestia à Paris.

 

lire la suite ici

 http://www.lejsd.com/content/lumpini-30-ans-et-des-horizons-multiples#sthash.38HRxWeN.dpuf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 04 juillet 2020 15:58
Sponsors