Le Modérateur

Covid long pour 10 à 20% des patients thaïlandais

1 message dans ce sujet

Environ 10 à 20% des patients guéris de Covid-19 en Thaïlande développeront probablement des symptômes post-syndromes appelés Covid long, même après leur "rétablissement", selon les dernières statistiques du Département des services médicaux (DMS).

Cela signifie que pour certaines personnes, les symptômes peuvent durer des semaines ou des mois après la disparition de l'infection.

Alors que la Thaïlande lutte toujours pour contenir la pandémie et que les autorités sanitaires font tout pour traiter les personnes infectées, cette nouvelle inquiète de nombreux responsables de la santé publique quant à stratégie de traitement du pays.

« Le gouvernement doit non seulement soutenir les patients qui ont Covid-19 maintenant, mais aussi soutenir les patients qui ont des effets secondaires à long terme. » a déclaré Parinya Laohateelanonda, une responsable de la santé publique à Nonthaburi, mercredi.

« Ils doivent être pris en charge car ils auront du mal à prendre soin d’eux-mêmes. »

Ce phénomène est bien connu dans d’autres parties du monde et est appelé « syndrome post-Covid-19 », « Covid long » ou « condition post-Covid ». Alors que le phénomène, selon le DMS thaïlandais, est généralement associé aux personnes âgées, aux personnes obèses et à l'utilisation prolongée de stéroïdes, des études menées aux États-Unis ont montré que même les personnes jeunes, par ailleurs en bonne santé, peuvent également se sentir mal pendant des semaines, voire des mois après l'infection.

Les symptômes peuvent inclure :

  •     fatigue
  •     essoufflement ou difficulté à respirer
  •     douleur ou oppression thoracique
  •     problèmes de mémoire et de concentration (« brouillard cérébral »)
  •     difficulté à dormir (insomnie)
  •     Palpitations cardiaques
  •     dommages aux reins
  •     vertiges
  •     fourmis dans les membres
  •     douleur articulaire
  •     dépression et anxiété
  •     acouphènes, maux d'oreilles
  •     nausées, diarrhée, maux d'estomac, perte d'appétit
  •     température élevée, une toux, des maux de tête, des maux de gorge, des modifications de l'odorat ou du goût
  •     éruptions cutanées
  •     douleur au fascia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fascia)

Alors que d'autres études à l'avenir éclaireront davantage le problème, les autorités sanitaires du monde entier ont déjà commencé à avertir les citoyens des effets secondaires possibles à long terme. COVID-19 peut attaquer le corps de multiples façons : par des lésions pulmonaires, une insuffisance rénale ou des problèmes de santé mentale résultant du deuil, de la perte, de la douleur et du trouble post-traumatique (SSPT).

«Nous voyons un spectre de symptômes après COVID-19 aigu, dont certains seraient attendus après d'autres maladies graves. Certains sont mineurs, mais d'autres nécessitent des soins continus et même d'une réadmission à l'hôpital », a noté le Dr Emily Brigham, chercheuse  à la Johns Hopkins School of Medicine.

Alors que seuls 10 à 20 % des patients thaïlandais auraient souffert de symptômes à long terme de COVID-19 après leur rétablissement initial, la même condition affecte environ 40 à 50 % des patients guéris dans d'autres pays, a noté la Dr Piamlap Sangsayan, du DMS de Thaïlande.

Le taux inférieur chez les Thaïlandais, cependant, peut être dû à des données insuffisantes et au fait que ceux qui ont subi les effets à long terme n'ont pas signalé leurs symptômes, a-t-elle ajouté.

te.jpg.09bc30d852fee219a789df8f05b5c891.jpg.c33d8dfea062501249444e3bd8a5dbd3.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 30 novembre 2021 19:01
Sponsors