Le Modérateur

Selon L'hôpital de Phuket, l'injection sous-cutanée d'AZ pour les rappels est un succès

1 message dans ce sujet

L'hôpital Vachira Phuket a revendiqué une expérimentation réussie avec l'injection sous-cutanée du vaccin AstraZeneca, comme troisième dose de rappel pour les personnes déjà inoculées avec deux doses de vaccin Sinovac. Utilisé par voie sous-cutanée, une dose unique de vaccin peut être administrée à cinq fois plus de personnes qu'une injection intramusculaire, et avec des taux d'anticorps légèrement plus élevés.

 

Une directrice de l'hôpital, le Dr Withida Jaengiam, a déclaré que seulement 0,5 ml de vaccin AstraZeneca par dose, soit 20% de la quantité utilisée pour l'injection intramusculaire, a été utilisé par personne via la technique d'injection sous-cutanée.

Elle a également affirmé que l'expérience montre que les personnes inoculées par voie sous-cutanée développent en moyenne légèrement plus d'anticorps que celles ayant reçu une injection intramusculaire, mais les deux groupes de personnes ont développé des anticorps plus élevés que la norme minimale.

Elle a également déclaré que les personnes ayant reçu une injection sous-cutanée présentaient moins d'effets secondaires indésirables, tels que maux de tête et fièvre. Elles ont cependant tendance à développer d'autres effets secondaires, tels qu'une éruption cutanée ou une irritation autour du point d'injection, ce qui n'est pas un sujet de préoccupation, a ajouté Dr Withida.

Pendant ce temps, le Dr Chalermpong Sukhonthapol, directeur de l'hôpital, a déclaré que les résultats de l'expérience avec les injections sous-cutanées offrent une option dans la gestion des vaccins à l'hôpital et peuvent être utilisés comme alternative pour la gestion des troisièmes doses de rappel, ce qui multiplie les stocks par 5.

L'expérience, a-t-il ajouté, a prouvé l'efficacité de l'injection sous-cutanée dans le développement d'anticorps et dans la maximisation des doses de vaccin.

En attendant l'approbation du ministère de la Santé publique, il a déclaré qu'environ 200 000 personnes sur l'île de Phuket, qui ont été complètement inoculées avec le vaccin Sinovac fabriqué en Chine, recevront des injections sous-cutanées d'AstraZeneca comme injection de rappel.

Près de 3,5 millions de personnes, dont 600 000 médecins, ont reçu 2 doses de Sinovac à ce jour. Le vaccin Pfizer donné par le gouvernement américain est donné aux médecins comme troisième rappel. De tous les vaccins administrés, environ 17,1 millions de doses sont Sinovac, 17,8 millions de doses sont AstraZeneca, 5,5 millions sont Sinopharm et plus de 700 000 doses sont Pfizer.

Par ailleurs, au niveau national, Les personnes qui ont reçu deux doses du vaccin Sinovac COVID-19 entre mars et mai de cette année seront les premières éligibles aux injections de rappel d'AstraZeneca, à partir de vendredi prochain (24 septembre). Ceux qui ont reçu le vaccin Sinopharm seront les prochains, selon le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul.

ADBA09B6-E70C-4C52-9A67-E5100516F0C1.jpeg.4c72799ba89910ceb10803cbb4f50686.jpeg.b4cb397a6f4a9dbd7f6bc4fa384754bd.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 24 octobre 2021 06:27
Sponsors