Le Modérateur

La Thaïlande relève le plafond de sa dette publique pour lutter contre l'épidémie de COVID-19

1 message dans ce sujet

BANGKOK (Reuters) - La Thaïlande a relevé le plafond de son ratio dette publique/produit intérieur brut (PIB) à 70 % contre 60 %, a annoncé lundi le ministre des Finances, permettant au gouvernement de lever davantage de fonds pour aider une économie en difficulté . La dette publique française s'élève à 118 % du PIB cette année.

 

Le pays d'Asie du Sud-Est fait face à sa plus grande épidémie de COVID-19 à ce jour et des mesures de confinement plus strictes ont frappé l'activité économique, bien que certaines aient été assouplies ce mois-ci.

Le plafond de la dette plus élevé permettra au gouvernement d'emprunter davantage pour les politiques budgétaires à moyen terme si nécessaire, tout en maintenant une bonne capacité de service de la dette, a déclaré le ministre des Finances Arkhom Termpittayapaisith dans un communiqué.

La nouvelle limite d'endettement a été approuvée par le comité de politique budgétaire et monétaire, présidé par le Premier ministre Prayuth Chan-ocha. Il sera révisé au moins tous les trois ans.

En juillet, le ratio de la dette au PIB était de 55,59 %.

Le mois dernier, Arkhom a déclaré que le ratio dette/PIB de la Thaïlande était encore faible par rapport à d'autres pays malgré des emprunts importants pour financer la riposte à l'épidémie.

Le gouvernement a introduit une série de mesures de relance et de secours depuis la pandémie avec 1 500 milliards de bahts (45,86 milliards de dollars) d'emprunts, dont un plan de 500 milliards de bahts approuvé cette année.

Le mois dernier, le gouverneur de la Banque de Thaïlande, Sethaput Suthiwartnarueput, a déclaré que le pays aurait besoin de 1 000 milliards de bahts supplémentaires de mesures fiscales pour aider à amortir les pertes d'emplois et de revenus.

Le ministère des Finances a prévu que la deuxième économie d'Asie du Sud-Est bénéficierait d'une croissance de 1,3% cette année, tandis que la banque centrale a prévu une croissance de 0,7%.

L'année dernière, l'économie s'est contractée de 6,1%, la chute la plus importante en plus de deux décennies.

2021-09-20T104312Z_2_LYNXMPEH8J0CQ_RTROPTP_4_HEALTH-CORONAVIRUS-THAILAND.JPG.33e8c6bbb54c7a5fbe25d13ac2a5308f.JPG.7bd300eff5e9d076b81f780e6f700b30.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 octobre 2021 00:00
Sponsors