Le Modérateur

La réouverture de Bangkok aura lieu... au moment opportun

1 message dans ce sujet

Bangkok ne peut rouvrir que si le nombre de nouvelles infections COVID baisse, le nombre de malades hospitalisés baisse et 70% de la population est vaccinée.

 

 

Pour répondre aux questions quant à la réouverture prochaine de Bangkok aux touristes étrangers, le gouverneur de la ville a révélé des directives pour une réouverture en toute sécurité.

Le gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, a énoncé lundi trois conditions préalables essentielles à la réouverture en toute sécurité de la ville aux touristes étrangers.

Il s'agit de :

    Au moins 70% de la population de la ville doit être complètement vaccinée avec deux doses, ce devrait être fait le 22 octobre. Ensuite, il faudra attendre encore une à deux semaines pour que les niveaux d'immunité augmentent, comme suggéré par les médecins.
    Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 doit diminuer, car 2 700 à 2 800 nouveaux cas sont actuellement détectés chaque jour. C'est trop.
    Le nombre de nouveaux cas dans les hôpitaux doit diminuer.

Le gouverneur Aswin a également déclaré que l'Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) discutera avec les ministères de la Santé publique et du Tourisme si Bangkok répond à ces exigences. Ensuite, la proposition d'ouverture sera présentée à l'administration en charge de Covid (CCSA) pour un examen plus approfondi.

Hier, un porte-parole du CCSA, le Dr Apisamai Srirangsan, a annoncé qu'il n'y avait pas encore de date fixée pour la réouverture de Bangkok.

La semaine dernière, le ministre du Tourisme, Phiphat Ratchakitprakarn, a annoncé que la capitale thaïlandaise rouvrirait aux arrivées étrangères le 15 octobre, à la suite d'une discussion avec Aswin. Le gouverneur de Bangkok, cependant, a nié avoir accepté la date et a insisté pour que la BMA fixe la date elle-même.

Jusqu'à présent, seules les provinces méridionales de Phuket, Surat Thani, Krabi et Phang-nga, accueillent les arrivées internationales sans quarantaine. Chon Buri, Chiang Mai, Phetchaburi et Prachuap Khiri Khan devraient rouvrir le 1er octobre, mais attendent toujours l'approbation du CCSA.

Certains experts médicaux ont également conseillé de retarder les plans de réouverture jusqu'à ce que le système de santé publique soit mieux préparé et que davantage de personnes soient vaccinées.

Le professeur Thira Woratanarat de l'Université Chulalongkorn a affirmé hier sur sa page Facebook que quatre facteurs sont à étudier avant la réouverture :
pandémie maîtrisée avec moins de 1 000 cas par jour,
au moins 200 000 tests gratuits effectués par jour,
acquisition suffisante de vaccins à haute efficacité (donc pas Sinovac) pour tout le pays
et les mesures sanitaires bien connues devenant la nouvelle norme.
000_9AW9F4.thumb.jpg.351af7c5aa0a9fee20396b3f211b691b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 22 octobre 2021 01:05
Sponsors