Le Modérateur

Inondations : certains districts de Nakhon Ratchasima en danger mais pas Bangkok

1 message dans ce sujet

Il est conseillé aux personnes vivant en aval du réservoir de Lam Chiang Krai, dans la province de Nakhon Ratchasima, au nord-est de la Thaïlande, de déplacer leurs objets de valeur à l'étage et de se préparer à l'évacuation en cas d'inondation soudaine.

Par ailleurs, un directeur du Département royal de l'irrigation, Thaweesak Thanadechophol, a démenti les informations de presse lundi selon lesquelles les berges du réservoir s'étaient effondrées, mais il a admis qu'une petite section du remblai en terre, d'environ 15 mètres de large, s'était effondrée, permettant à l'eau de s'écouler vers l'aval.

Le réservoir est capable de contenir un maximum de 27,7 millions de mètres cubes d'eau, mais les eaux de ruissellement en amont des districts de Theparak et Dan Khun Thod ont augmenté le volume à environ 41,96 millions de mètres cubes, provoquant le débordement du déversoir.

Le chef provincial de l'irrigation, M. Kitikul Sepasiraporn, a assuré que le réservoir est pourtant solide et que la situation est désormais sous contrôle.

Hier, le gouverneur de Nakhon Ratchasima, Kobchai Boonorana, a ordonné aux chefs de district des districts de Non Thai, Non Soong, Muang et Pimai, situés en aval, d'avertir les habitants des zones basses ou le long des cours d'eau de se préparer aux inondations, et à une possible évacuation immédiate.

Les autorités locales ont également été chargées d'installer des pompes à eau dans les zones considérées comme économiquement importantes et de fournir des sacs de sable aux habitants pour protéger leurs maisons.

Les responsables de l'irrigation supervisant le réservoir ont décidé de déverser plus d'eau afin de réduire la pression sur l'infrastructure. Cela peut faire déborder la rivière Lam Chiang Krai et quelques autres affluents.

Le Département royal de l'irrigation a donné l'assurance que Bangkok ne serait pas inondée par les eaux du fleuve Chao Phraya, à moins qu'il n'y ait de fortes pluies dans la capitale.

Le chef du bureau d'irrigation en charge du bassin du  Chao Phraya, Krisada Sripermpan, a déclaré lundi que plusieurs communautés situées le long du fleuve, dans les sous-districts de Hat Arsa et Po Nang Kham à Sappaya dans la province de Chainat, ont déjà été inondés, suite à l'augmentation du débit du barrage de Chao Phraya à 2 500 mètres cubes par seconde, un débit qui sera maintenu pendant une semaine.

Bien qu'un énorme volume d'eau en excès, provenant de la province de Sukhothai, soit toujours retenu en amont du barrage, le débit en aval ne sera pas augmenté à 2 800 mètres cubes par seconde, afin de garantir que Bangkok sera épargnée des inondations.

Dans la province septentrionale de Phitsanulok, les responsables de l'irrigation s'affairent à détourner l'eau de Sukhothai vers la zone de rétention d'eau de Thung Bang Rakam, ou « joue de singe », qui contient maintenant 258 millions de mètres cubes d'eau, avec suffisamment d'espace pour en stocker 140 millions de mètres cubes de plus.

Cela réduira le volume d'eau s'écoulant en aval jusqu'à Nakhon Sawan et plus bas jusqu'à Bangkok.

Pendant ce temps, le commandant en chef de l'armée, le général Narongphan Jitkaewtae, a organisé une réunion d'urgence en ligne avec tous les centres de secours - catastrophe de l'armée, au cours de laquelle les centres ont reçu l'ordre d'envoyer davantage d'hommes et de matériel pour aider les victimes des inondations dans les provinces inondées du pays.

Des équipements spéciaux, tels que des ponts flottants, des sacs de sable et des bateaux à moteur, doivent être déployés dans les zones fortement inondées.

 

Lam-Chiang-Krai.jpg.786c214e197772596dc8f69c00faee17.jpg.e82979c68ec3a73fea69677aa851203a.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 novembre 2021 01:06
Sponsors