Le Modérateur

Importants stocks d'armes à feu saisis, 51 personnes arrêtées

1 message dans ce sujet

La police a saisi plus de 300 armes à feu, plus de 3 500 cartouches de divers calibres et arrêté 51 suspects dans le cadre de la répression nationale contre les armes à feu illégales.

 

Les armes à feu saisies, dont beaucoup d'armes de poing et certaines armes militaires, ont été présentées aux médias au Bureau central d'enquête (CIB).

Le chef du CIB, le lieutenant-général Jirapob Phuridet, a déclaré vendredi que la répression avait été déclenchée à cause d'une augmentation de la criminalité impliquant l'utilisation d'armes à feu, ajoutant que l'opération de police visait des lieux soupçonnés de produire des armes illégales et le commerce en ligne d'armes à feu illégales.

Beaucoup de crimes passionnels auraient été évités si le coupable n'avait pas possédé d'armes.

La plupart des armes illégales ont été saisies dans les provinces de Chiang Rai, Bangkok, Nakhon Pathom, Suphan Buri et Pathum Thani.

Il a déclaré que certains suspects avaient admis que des armes avaient été introduites en contrebande en Thaïlande depuis un pays voisin, ajoutant que les armes saisies seraient soumises à des tests scientifiques pour déterminer si elles étaient liées à des activités criminelles.

On ne sait pas en combien de temps les 300 armes ont été saisies. La police aime bien organiser des conférences de presse où elle récapitule les saisies de l'année.

Thai-PBS-World-logo-47.jpg.2be3e718885216897f91cdceaa9a7321.jpg.6caed29cb7a813beab3f93bcce04dc0a.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 17 août 2022 20:35
Sponsors