Le Modérateur

Arnaque à la vente d'iPhone sur Internet. Un Irlandais arrêté à Sattahip

1 message dans ce sujet

Cette affaire en rappelle une autre qui s'est passée à Chiang Mai la semaine dernière mais, ici, le stratagème est un plus élaboré. Ce qui n'a pas empêché l'arrestation des suspects.

Un expatrié irlandais et sa femme ont été arrêtés à Sattahip. Ils vendaient des iPhones et iPads bon marché en ligne mais ne les envoyaient jamais une fois les paiements effectués. Les montants engagés sont actuellement estimés à 500 000 bahts, selon la police de la protection des consommateurs proche du dossier.

Le colonel Neti Wongkularp de la Police de protection des consommateurs (CPP) a déclaré à la presse thaïlandaise :

"Les deux suspects font face à de multiples accusations d'escroquerie, fraude à la consommation et saisie de fausses données informatiques." a déclaré le colonel Neti.

« On a saisi sept téléphones portables, un iPad, 64 000 bahts en espèces, 109 cartes SIM et plusieurs cartes ATM. Les suspects ont admis les charges, ajoute le colonel Neti.

"L'affaire a été portée à l'attention du CPP après que plusieurs victimes ont signalé à la police que les suspects en question faisaient de la publicité pour des iPhones et des iPads extrêmement bon marché sur Facebook Market Place." expliqua le colonel Neti.

"L'escroquerie a fonctionné car les suspects donnaient les numéros de comptes bancaires de magasins d'or aux victimes. Les suspects exigeaient toujours de l'argent à l'avance, donnant diverses excuses pour lesquelles ils ne pouvaient pas accepter le paiement à la livraison ou la rencontre en personne. Mme Kotchawan se faisait passer pour une employée au téléphone, dans l'espoir d'apaiser les craintes des clients. Lorsque les victimes transféraient l'argent, les suspects rompaient tout contact et ne pouvaient plus être joints, selon le colonel Neti.

"Une fois l'argent transféré aux magasins d'or, les suspects disaient aux magasins que ces sommes étaient destinées à des objets en or qu'ils voulaient acheter." expliqua le colonel Neti.

« Les suspects demandaient ensuite au magasin d'or d'envoyer les objets dans des maisons choisies comme points de chute, pour la plupart des endroits inhabités. Les noms des victimes et les numéros de téléphone des suspects, qui étaient souvent modifiés afin de ne pas pouvoir être retrouvés, figuraient sur les colis comme coordonnées. » a déclaré le colonel Neti.

« Les suspects récupéraient les colis dans les maisons fantômes, puis vendaient immédiatement la marchandise en or ailleurs, en changeant leur numéro de téléphone et leur compte Facebook après chaque arnaque réussie. » ajouta le colonel Neti.

« Les suspects n'arrêtaient pas de changer de compte Facebook et d'acheter des objets en or dans différents magasins de Chonburi. Le couple a opéré pendant plus d'un an avec plus de 30 victimes, a conclu le colonel Neti.

Selon le CPP, le coût total des dommages est estimé à 500 000 bahts. Mme Kotchawan avait déjà été arrêtée trois fois pour fraude, selon le CPP, mais on ne sait pas si elle avait été condamnée.

Le CPP a conclu que si quelqu'un sent qu'il a été victime de ce couple, il peut contacter le poste de police de Samranrat à Bangkok au 022262136.

darraarrest.jpeg.6878ef9aa4d6307da8aac0c76d26d2d0.thumb.jpeg.3af56df78b1cd5061a4208f00d57951b.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 21 janvier 2022 16:23
Sponsors