Le Modérateur

La police d'Udon arrête un Suisse qui a tué un intrus armé à son domicile

1 message dans ce sujet

La police d'Udon Thani, dans le nord-est de la Thaïlande, a "promis justice" après qu'un Thaïlandais a été tué par un retraité suisse chez ce dernier.

 

Le Thaïlandais a escaladé un mur et a exigé de l'argent. Une bagarre a éclaté après que le Thaïlandais a sorti une arme à feu.

Le retraité l'a frappé à la tête puis ligoté avant que la police ne soit appelée. Mais l'intrus était mort.

Aux premières heures de dimanche, le Capt Pol Sukin Rajankaew de la police de Nakha s'est rendu dans une maison à un kilomètre du Moo 4 Ban Khamin dans le sous-district de Kutsa.

Là, la police et les services de secours ont trouvé Sathian 53 ans mort dans une cuisine derrière la maison. Il avait des coupures et des contusions aux joues et aux sourcils et avait les mains et les pieds liés.

Il a été emmené pour une autopsie à l'hôpital Soon Udon Thani.

Rudolf J.R., 63 ans, le propriétaire suisse attendait sur les lieux pour se rendre.

Il a admis avoir assommé la victime mais a nié avoir l'intention de le tuer.

Il a dit que tard samedi soir, il prenait un café dans sa cuisine. Sa femme avait bu avec des amis, était rentrée à la maison et s'était couchée.

L'intrus a escaladé un mur de béton et armé d'un pistolet qu'il a pointé sur le Suisse, il a exigé "de l'argent, de l'argent", a rapporté le Daily News.

Une bagarre s'en est suivie. Le Suisse a déclaré avoir attrapé le bras de l'intrus et un coup de feu est parti mais n'a touché personne.

Rudolf a dit qu'il avait jeté l'arme dans l'étang à côté de la maison.

Dans le combat furieux, il a utilisé poings et pieds pour attaquer l'intrus qui a perdu connaissance.

Craignant qu'il ne reprenne connaissance, l'étranger l'a attaché, a réveillé sa femme et l'a obligée à contacter le phu yai ban pour informer la police.

Cependant, lorsque le phu yai est arrivé, Sathian était déjà mort.

Lak, 44 ans, l'épouse du Suisse, a déclaré qu'elle et son mari étaient mariés depuis dix ans et vivaient grâce à la pension de retraite de l'homme. Il était architecte.

Ils n'avaient de problèmes avec personne et aucun ennemi, a-t-elle déclaré.

Elle a admis être quelqu'un qui aimait sortir et faire la fête avec des amis. Il y a deux ans, elle a dit avoir rencontré Sathian, un ouvrier agricole, qui était l'ami d'un ami.

Elle a dit qu'il avait essayé d'initier une relation avec elle mais qu'elle avait refusé ses avances. Depuis, c'était "bonjour, bonsoir" quand ils se rencontraient.

Elle n'aurait jamais pensé qu'il essaierait de les cambrioler et cela en arriverait là.

Rudolf a été emmené au poste de police avec le revolver .38 qui a été trouvé dans l'étang.

Il contenait 5 balles dans la chambre, une avait été tirée.

Le général de division Pol Phisanu Unhaseri a déclaré qu'il y a deux affaires dans l'affaire
1- intrusion la nuit avec une arme à feu et tentative de meurtre de la part du Thaïlandais.

2- l'étranger sera accusé d'avoir infligé des lésions corporelles causant la mort.

La police étudiera la possibilité qu'il y ait eu légitime défense, a déclaré le chef de la police provinciale en promettant "justice pour les deux parties".

Il a dit qu'il y aurait une enquête complète.

Les zones d'ombre restent très nombreuses.

A suivre

1pm.jpg.53c1d4f90439163a079d3620de1efe04.thumb.jpg.8d4d328e2acfdeb76bc4602b79a39a32.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 novembre 2021 00:56
Sponsors