Le Modérateur

L'application Mor Chana inclut la reconnaissance faciale et avertira les autorités si les touristes vont où il ne faut pas

1 message dans ce sujet

PHUKET : L'application MorChana obligatoire a évolué et informera les autorités dans les 30 minutes si des touristes ne se trouvent pas dans des zones désignées où ils sont censés rester par exemple s'ils sont en zone tampon. Également intégré,  un logiciel de reconnaissance faciale, selon le ministre de Économie et de la société numériques (MDES)

Les "progrès" de l'application MorChana - Big Brother intégrée aux centres de contrôle de commande "soutiennent le plan d'ouverture du pays et d'accueil des touristes, dans la phase suivante", a déclaré M. Chaiwut.

On comprend donc que les extension "big brother" ne sont pas spécialement liées aux opérations SandBox mais resteront présentes dans "la phase suivante" (sand box actuelles et sand box futures, tourisme en général)

« La Digital Economy Promotion Agency (Depa) a fourni une assistance technologique aux agences impliquées dans le projet sandbox, telles que le systèmes de suivi des visages, des systèmes de suivi, les alertes du système, ainsi que le système d'inspection des touristes en quarantaine », a-t-il déclaré.

M. Chaiwut a noté que le "Phuket Sandbox Operation Center", installé au siège de la police provinciale de Phuket dans la ville de Phuket, recevait des informations des différentes polices et des ports (départs en excursion) .

Il n'est pas anodin qu'une application à vocation sanitaire soit installée dans les locaux et gérée par la police.

"En obligeant les touristes voyageant à Phuket à télécharger l'application MorChana, elle peut être utilisée comme système de suivi qui signalera l'emplacement où les touristes se trouvent toutes les demi-heures", a déclaré le ministre M. Chaiwut.

"Cela permet de savoir où se trouvent les touristes qui viennent à Phuket à tout moment, et si les touristes quittent la région de Phuket, le système alertera le centre", a-t-il ajouté.

"Nous élargissons également l'utilisation de l'application MorChana pour soutenir la politique du gouvernement visant à ouvrir davantage de zones dans d'autres provinces aux touristes étrangers", a-t-il déclaré.
Thanyapura

« S'il y a des contrevenants hors de la zone, les agents localisent les touristes et les ramènent dans la zone [où ils doivent rester suivant leur protocole] », a déclaré M. Chaiwut.

Les mots touristes et contrevenants deviennent interchangeables.

"Le suivi sanitaire de MorChana augmente la confiance pour permettre à la Thaïlande de redevenir une destination touristique de premier plan, mais cette fois sous le nouveau mode de vie normal ," il a dit.

Le ministre entérine donc que les touristes continueront d'être pistés en "mode de vie normal" après l'épidémie. On ne sait pas si cette nouvelle sera de nature à attirer les touristes occidentaux même si elle rassurera les Chinois.

Les caméras de vidéosurveillance installées dans toute la ville dans le cadre du projet de faire de Patong une «ville intelligente» ont une capacité de reconnaissance faciale, a noté M. Chaiwut.

 

Chaiwut

sb.jpg.1f132becf147669c9bb5b9ac8ff6a20c.jpg.a3f03206a3c12c51657a5cd670eb9eef.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites



BANGKOK 12 août 2022 00:24
Sponsors