Le Modérateur

40 millions de touristes ! ... en 2024

1 message dans ce sujet

BANGKOK, 12 octobre (Bloomberg) : Le plan de la Thaïlande visant à mettre fin à la quarantaine pour les visiteurs vaccinés est "un combat pour gagner les touristes étrangers", a déclaré mardi le ministre du Tourisme et des Sports Phiphat Ratchakitprakarn.

Mais les analystes et les dirigeants de l'industrie ne voient qu'un long chemin vers une reprise semée d’embûches, de résurgence périodique du virus et de tendances de voyage imprévisibles.

Le ministre Phiphat a déclaré que le plan de réouverture de la Thaïlande coïncide avec les efforts de nombreux autres pays pour faciliter les voyages transfrontaliers et est un combat pour gagner des touristes étrangers au cours des prochains mois.

Il a déclaré qu'il n'y aurait aucun problème car son ministère et l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) ont montré comment cela pourrait se faire avec le sandbox de Phuket. La comparaison avec la "zone tampon" de Phuket est mal venue car ce que veulent les touristes lambda est tout sauf une zone tampon : ils veulent venir en vacances libres.

Son ministère souhaite attirer surtout les voyageurs en provenance de Chine et pourrait rechercher des bulles de voyage avec les pays de l'ASEAN s'il s'agit de pays à faible risque et que les voyageurs ont été entièrement vaccinés.

Un retour aux niveaux d'arrivées d'avant la pandémie prendra probablement quelques années, selon Marisa Sukosol Nunbhakdi, présidente de la Thai Hotels Association.

Il est peu probable que de grands groupes de visiteurs se rendent immédiatement en Thaïlande, étant donné la situation du coronavirus, a-t-elle déclaré.

"La lumière est au bout du tunnel, mais en même temps, ce sera une lente remontée vers les niveaux observés avant la pandémie", a déclaré Marisa. "Les voyages sont toujours aussi volatils. Maintenir les coûts bas restera toujours une stratégie clé pour tous les hôtels en Thaïlande."

La Thaïlande mettra fin à la quarantaine pour les visiteurs vaccinés d'une poignée de pays à faible risque à partir du 1er novembre, rejoignant une liste croissante de pays rouvrant aux étrangers avant les vacances de fin d'année, a déclaré lundi le Premier ministre Prayuth Chan-Ocha.

L'annonce surprise a vu la devise nationale s'affermir comme jamais depuis 2 semaines, et les actions des exploitants d'aéroports, des hôtels et des compagnies aériennes se sont redressées pour porter l'indice de référence à un sommet depuis un mois.

Ekasit Kunadirekwong, de Krungsri Securities, a déclaré qu'avec cette "mesure audacieuse", la reprise du tourisme devrait s'accélérer au 4e trimestre, parallèlement à l'augmentation du taux de vaccination et au déploiement des rappels.

Le faible taux de vaccination de 32% en Thaïlande pourrait entraîner une augmentation du nombre de nouveaux cas lors de la réouverture aux voyageurs entrants.

Krungsri s'attend à ce que la population thaïlandaise atteigne un taux de vaccination de 70% d'ici la fin de l'année, avec des prévisions d'arrivées de touristes maintenues à 300 000 cette année, 14 millions en 2022, 34 millions en 2023 et un rebond aux niveaux d'avant la pandémie de 40 millions d'ici 2024.

Sunthorn Thongthip, analyste chez Kasikorn Securities, a déclaré que l'ouverture éliminait les obstacles empêchant les touristes de venir en Thaïlande et stimulerait l'activité économique pendant la période des fêtes du Nouvel An.

Sunthorn affirme que les prévisions d'augmentation du PIB de la Banque de Thaïlande pour 2022 de 3,9%, sont basées sur 6 millions de touristes. Chaque "3 millions" de touristes en plus crée 1% de la croissance du PIB en plus.

Sunthorn s'attend à ce que le baht augmente à 32,75 par rapport au dollar américain d'ici la fin de 2021.

Kasikorn Securities est positif envers le marché des actions thaïlandais, car la réouverture devrait profiter aux secteurs liés au tourisme.

Kampon Adireksombat, de SCB Securities, a déclaré que la reprise économique est toujours confrontée à de nombreux risques à la baisse et qu'il est nécessaire de surveiller le nombre de touristes qui entrent réellement, en particulier de Chine, la plus grande source de visiteurs avant Covid, mais dont les ressortissants n'ont pas le droit de sortir.

Supant Mongkolsuthree, de la Fédération des industries thaïlandaises, a déclaré que la réouverture est nécessaire pour stimuler l'économie thaïlandaise, car le tourisme représente plus de 10% du PIB.

"La Thaïlande doit rouvrir pour bénéficier de la reprise économique mondiale. Sinon, la nation ne souffrira que de coûts plus élevés en raison de la hausse des prix du pétrole", a déclaré Supant.

À en juger par les messages sur Internet, les Thaïlandais restent divisés sur la décision, annoncée par le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, d'autoriser les voyageurs étrangers à entrer dans le pays à partir du 1er novembre, à condition qu'ils soient complètement vaccinés, testés négatifs pour COVID-19 et arrivent de l'un des pays figurant sur la liste approuvée par le gouvernement.

Le virologue Dr Anan Jongkaewwattana a demandé, si 100 000 touristes étrangers arrivaient en Thaïlande en une journée, comment les responsables de la santé pourraient administrer un si grand nombre de tests RT-PCR.

Le Dr Thira Woratanarat, de l'Université Chulalongkorn, a publié une déclaration en ligne pour questionner sur les conséquences de la réouverture le 1er novembre alors que l'approche proactive des tests Covid-19 est encore limitée, qu'un petit pourcentage de personnes a reçu 2 doses de vaccins, et que les infections quotidiennes atteignent encore une moyenne de dix mille par jour.

Il écrit : « D'autres pays ouvrent quand ils sont prêts. Leurs systèmes de dépistage et de surveillance sont prêts et efficaces, le potentiel de dépistage est important, la plupart de la population a été entièrement vaccinée et la situation pandémique n'est pas grave et bien contrôlée. » Sous entendu, ce n'est pas le cas de la Thaïlande.

1846692508_-_210102.jpeg.69e7a604a67ef943d1445157cfddd89f.thumb.jpeg.ca05856aa78c66a6abc9dcd531844598.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 décembre 2021 14:58
Sponsors