Le Modérateur

Il faut réduire le nombre de SDF à Pattaya avant la réouverture aux touristes étrangers

1 message dans ce sujet

Les responsables de la ville de Pattaya et du Centre de Chonburi pour les démunis ont mené cette semaine ce qu'ils ont appelé une "rafle" de sans-abri et de mendiants dans la région de Pattaya alors que s'annonce la "réouverture" aux touristes étrangers à partir du mois prochain.

De plus, de nombreux événements sont programmés chaque week-end de novembre et décembre qui attireront de nombreux touristes  de Bangkok.

La réouverture proposée n'est pas encore finalisée et complètement officielle.

Le maire adjoint de la ville de Pattaya, M. Banlue Kunlavanich et la directrice du Centre de Chonburi pour les démunis, Mme Raewadee Janatpremjit, ont interrogé des sans-abri et des mendiants de Pattaya plusieurs jours la semaine dernière.

M. Banlue a déclaré à The Pattaya News : « Nous avons offert des tests gratuits pour Covid-19 aux sans-abri et certains ont accepté de les passer. S'ils veulent aller dans leur ville natale dans d'autres provinces, nous les aiderons à obtenir un billet ou s'ils n'ont pas de maison où retourner, ils peuvent rester au centre de Chonburi pour les démunis.

« Cependant, nous ne pouvons forcer personne à retourner dans sa ville natale ou lui demander de rester au centre s'il ne le souhaite pas. Nous ne pouvons que les encourager à partir en leur offrant diverses incitations. Cela dit, nous ne voulons pas d'un grand nombre de sans-abri sur les plages et les rues car cela nuit à l'image de Pattaya. Nous voulons aider ces personnes à se relever, à trouver un emploi et à obtenir de l'aide. » a conclu Banlue .

Mme Raewadee a déclaré à Pattaya News : « Nous avons suivi les sans-abri et les mendiants de Pattaya, pendant cette pandémie. Les chiffres ont augmenté, tout comme les plaintes de certaines personnes, en particulier des touristes Bangkokiens. C'est une situation difficile car beaucoup des SDF ont perdu leur emploi et leurs moyens de subsistance et certains secteurs comme le divertissement et le tourisme ne sont pas encore complètement ouverts pour que les gens retournent au travail. »

« Nous nous dépêchons de réduire le nombre de sans-abri et de mendiants à Pattaya avant la réouverture. Dans le même temps, nous le faisons avec compassion et bienveillance et n'enfermons pas les gens, ne leur infligeons pas d'amende ou d'autres mesures sévères. Si quelqu'un voit des sans-abri ou des mendiants à Pattaya qui, selon eux, ont besoin d'aide, ils peuvent nous appeler à tout moment via notre hotline 1300. a ajouté Mme Raewadee.

« À l'avenir, nous aurons des unités mobiles pour aider ces personnes. Nous les aiderons à rentrer chez elles ou à trouver du travail. Beaucoup ne sont pas thaïlandais et sont des travailleurs migrants qui ont perdu leur emploi à cause de Covid-19 et ne peuvent pas rentrer chez eux en raison de la fermeture des frontières ou du manque d'argent. Nous travaillons également à aider ces personnes. » Mme Raewadee a conclu.

Des autorités cherchent à convaincre les SDF d'accepter l'assistance et de quitter les zones touristiques avant le début des événements majeurs programmés en Novembre auxquels assisteront les touristes - nationaux et étrangers -.

On n'a pas de chiffre sur le nombre de SDF à Pattaya.

tpn.jpg.580a0301c5e9ad4637fb630f36539ea6.jpg.f1eadfe8e13032628e1efefcd301ee92.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 janvier 2022 01:31
Sponsors