Le Modérateur

Les cueilleurs thaïlandais de myrtilles finlandaises gagnent en 2 mois et demi l'équivalent de 15 ans de salaire

1 message dans ce sujet

Certains cueilleurs de baies thaïlandais ont gagné l'équivalent de 15 ans de salaire pendant la saison en Finlande

Les baies finlandaises les plus communes sont l'airelle, la myrtille, la paquebière, la framboise et la framboise arctique.

L'épidémie de covid-19 dans un groupe de cueilleurs de baies thaïlandais en août a été, en Finlande, une source d'inquiétude. Mais, dans l'ensemble, la saison estivale a été bonne, du moins du point de vue des cueilleurs thaïlandais, qui ont gagné en un été des années des revenus qu'ils auraient touchés dans leur pays.

Selon YLE, au cours de leur contrat de cueillette de baies de deux mois et demi en Finlande, certains cueilleurs thaïlandais ont gagné l'équivalent de quinze ans de revenus en Thaïlande.

Jukka Kristo, PDG de la société finlandaise de baies Polarica, confirme que les meilleurs cueilleurs de son entreprise ont gagné 12 000 euros net, la moyenne étant légèrement inférieure à 4 000 euros net.

 « Le revenu annuel des agriculteurs en Thaïlande est d'environ 800 euros, et lorsqu'il s'agit d'un revenu net moyen d'un peu moins de 4 000 euros, c'est énorme. Et pour ceux dont les revenus approchent les 12 000 euros, c'est tellement gros que les cueilleurs peuvent faire beaucoup de choses pour leur famille - avec ces deux mois et demi de revenus. dit Jukka Kristo.

Jukka exagère un peu. 800 € / an cela fait 2500 bahts par mois. Ce sont les plus pauvres des paysans qui ne gagnent que cela.

Un grand nombre de cueilleurs de baies thaïlandais venant en Finlande travaillent dans l'agriculture et principalement dans les plantations de riz en Thaïlande où le niveau de revenu est très faible. 12.000 euros correspondent à 15 ans de salaire pour la riziculture, ajoute-t-il.

Polarica comptait 1 150 cueilleurs thaïlandais en Finlande cette saison et la saison de cueillette de baies finlandaise convient bien aux cueilleurs thaïlandais, car les plantations de riz en Thaïlande n'ont pas besoin de main-d'œuvre pendant la saison des pluies de juillet à septembre. Lorsque la saison des baies en Finlande se terminera début octobre, la récolte du riz commencera en Thaïlande.

Les cueilleurs thaïlandais sont habitués à travailler dur pendant de longues heures. La journée commence généralement à six heures du matin et se termine vers neuf heures du soir. Les entreprises de transformation de baies s'efforcent toujours de garder leurs cueilleurs dans les endroits les plus rentables, il est donc dans l'intérêt commun de l'entreprise et des cueilleurs que ces derniers se déplacent au gré la récolte.

Cette année, pour la première fois, l'accord des entreprises du Berry prévoyait un salaire garanti par la loi pour les cueilleurs, mais seuls quelques cueilleurs s'y fiaient, selon les entreprises.

Selon Jukka Kristo, l'année dans son ensemble s'est « bien passée ». La récolte de myrtilles était un point d'interrogation avant le début de la saison, mais l'humidité du début juin a fait en sorte que la cueillette s'est poursuivi pendant une période historiquement longue.

L'article ne parle pas de la façon dont les 1150 migrants thaïlandais ont voyagé.

13-3-11530920-735x488.jpg.c0a921ad45df88ffbcb3742d1473c0a1.jpg.45ad82e7cb4af5c0be00a880fff818f9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 27 novembre 2021 18:10
Sponsors