Le Modérateur

Les routes thaïlandaises sont les plus dangereuses du monde pour les deux-roues

1 message dans ce sujet

La Thaïlande détient le record du le taux de décès dus aux accidents de moto le plus élevé au monde et les mauvaises routes font partie du problème, a déclaré le groupe de sécurité routière ThaiRAP.

 

Le directeur de ThaiRAP, Kasem Choocharukul, a déclaré jeudi que trois routes sur quatre étaient dangereuses pour les motocyclistes.

Les trous dans les routes et les voies principalement conçues pour les voitures expliquent le nombre élevé d'accidents de moto, a déclaré M. Kasem, de l'université Chulalongkorn.

"Les routes en Australie, en France, en Angleterre et aux États-Unis sont principalement conçues pour les voitures car il y a proportionnellement plus de voitures que de motos, mais c'est l'inverse en Thaïlande", a-t-il déclaré.

Les voies pour les motos sont à gauche en Thaïlande, comme celles pour les camions. Cela entraîne des accidents mortels. Les objets sur le bord de la route - tels que les poteaux électriques ou les arbres - sont également un facteur majeur d'accidents. Les barrières en Thaïlande sont conçues pour les voitures plutôt que pour les deux-roues, contrairement à d'autres pays qui ont pris en compte les motos.

Les gouvernements composés d'automobilistes n'ont jamais considéré les conducteurs de deux-roues comme des citoyens à part entière.

Lors de la conception ou l'amélioration des routes, une voie pour les deux roues devrait être créée pour éviter, par exemple, que les camions frôlent les scooters car cela entraîne ce dernier à glisser sous le poids-lourd. En Thaïlande, les deux-roues sont juste tolérées sur des routes conçues pour les voitures.

"Si le gouvernement injecte 0,1-0,2 % du PIB chaque année, soit environ 15 milliards de bahts dans le réseau routier, cela évitera à des milliers de jeunes de mourir d'un accident de la route chaque année", a-t-il déclaré.

Le rapport mondial sur la sécurité routière 2018 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que plus de 22 000 Thaïlandais sont morts dans des accidents de la route en 2016.

"La majorité de ces décès concernent des personnes âgées de 15 à 29 ans", indique un communiqué accompagnant le rapport. "Le rapport 2018 montre également que 74% des décès dus aux accidents de la route en Thaïlande sont des conducteurs de 2 roues motorisés."

En général, 20 000 décès sur les routes est le chiffre annuel reconnu.

Le Dr Chamaiphan Santikan, ancien conseiller de l'OMS, a déclaré que le nombre de motocyclistes en Thaïlande augmentait d'environ un million chaque année. Il a déclaré que 21 millions de scooters ont été légalement enregistrés, mais il a ajouté que quelque 11 millions de conducteurs n'avaient pas de permis de conduire, ce qui augmente le risque sur les routes.

Les types de deux roues les plus populaires chez les adolescents, avec des jantes larges et des pneus étroits, ont également le taux d'accidents le plus élevé, a-t-il déclaré.

Dans certains pays, la largeur des pneus est régentée pour obliger les conducteurs à rouler sur des pneus larges moins dangereux. Rien n'est fait dans ce sens en Thaïlande.

"Au cours des 18 dernières années, le nombre annuel de décès dus à des accidents de moto a été supérieur au nombre de décès dus à Covid-19 l'année dernière ou cette année", a-t-il déclaré. "Mais le gouvernement n'a mis en place aucune mesure pour faire face à ce problème. Une proposition a été soumise au Premier ministre mais est restée lettre morte."

ThaiRAP - une agence du Programme international d'évaluation des routes - a proposé au Premier ministre Prayut Chan-o-cha une série de mesures concernant la sécurité des motos qui incluent des normes de performance et l'amélioration du système de permis.

 

10pm.jpg.4e3b93340c5b45c7f13143b19ef34d65.jpg.4314a853acebccbc0cb3a1a77b864745.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 29 novembre 2021 00:03
Sponsors