Le Modérateur

En moyenne, les Bangkokiens gagnent 26502 bahts par mois mais doivent en dépenser 33032 pour vivre

1 message dans ce sujet

Le niveau de bonheur en Thaïlande a diminué au cours des dernières années, selon un certain nombre d'indices. Avec la pandémie de COVID-19 qui pèse sur l'économie du pays, la population vit dans l’incertitude, alors que les dépenses quotidiennes restent très élevées.

 

À l'échelle mondiale, la Thaïlande est classée 48e sur 149 pays, selon The World Happiness Report 2021, une baisse significative par rapport à 2017-2019, lorsque le pays était classé 44e.

Le rapport est principalement basé sur les niveaux de PIB, l'espérance de vie, la générosité, le soutien social, la liberté et la corruption.

Une autre enquête, menée en mai 2021 par la Chambre de commerce thaïlandaise, montre que l'indice de « bonheur » parmi les Thaïlandais est de 27,7, le plus bas depuis la première enquête effectuée en 2006, et en baisse par rapport à 30,6 en avril.

L'enquête indique que le niveau de bonheur s'est détérioré à cause des incertitudes, en particulier concernant la pandémie qui a fait des ravages sur l'économie thaïlandaise. Les gens risquent de perdre leur emploi et ont plus de mal à gagner leur vie.

En raison de la situation économique actuelle, les gens sont découragés de dépenser, y compris d'acheter des biens, comme une nouvelle maison, une nouvelle voiture ou même de dépenser de l'argent pour voyager.

On sait que l'économie des ménages restera fragile pour le reste de l'année, selon un autre rapport de la Kasikorn, en raison des inondations, de la hausse des prix de l'énergie et de l'incertitude concernant COVID.

Selon les banques, il faut 33032 bahts pour vivre à Bangkok chaque mois en moyenne, ce qui est très élevé contrairement au salaire moyen des habitants de la capitale, qui est de 26 502 bahts par mois.

Alors que Bangkok est 2e derrière Singapour en terme de coût de la vie en ASEAN, le salaire moyen de Singapour est beaucoup plus élevé que les dépenses quotidiennes.

Le salaire mensuel moyen de Singapour est de 118 075 bahts, tandis que 76 770 bahts suffisent pour y vivre. De même, les habitants de la capitale malaisienne, Kuala Lumpur, gagnent en moyenne 34 209 bahts par mois pour un coût de la vie de 24 566 bahts.

La situation à Bangkok n'est cependant pas unique parmi les villes de l'ASEAN, où les frais de subsistance sont supérieurs aux salaires mensuels moyens.

Le coût de la vie à Ho Chi Minh-Ville est de 25 396 bahts par mois, tandis que les gens gagnent en moyenne 15 071 bahts par mois. Le coût de la vie  à Jakarta est de 26 305 bahts par mois, tandis que les salaires moyens sont de 14 922. Le coût de la vie à Manille sont également élevés, à 32 570 bahts par mois, tandis que les salaires mensuels moyens ne sont que de 12 277 bahts.

Le Dr Thanawat Pholvichai, recteur de l'Université de Thaïlande, affirme «Je pense que pour les Thaïlandais qui ont des salaires de plus de 30 000 bahts par mois économisent au moins 20%. Alors que les personnes à revenu plus faible économisent 5 à 10 %. C'est peu. »

Lorsqu'on lui a demandé comment on pourrait amélioré la qualité de la vie dans le royaume, le Dr Thanawat a suggéré que le gouvernement devrait non seulement stimuler les activités économiques après la pandémie, mais également lutter contre les inégalités de revenus et réduire la pauvreté.

856A346C-947C-4ABB-91B7-1BA50460FE36.thumb.jpeg.b44c6c55714a73aeb5b9c7d9f5a43542.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 18 mai 2022 09:35
Sponsors