Le Modérateur

Thaïlande. Faillite de certaines écoles privées en raison du coronavirus

1 message dans ce sujet

Environ 70 écoles privées en Thaïlande ont fermé au cours des neuf derniers mois, en raison des impacts de COVID-19, et environ 100 autres devraient leur emboîter le pas, dont 10 qui ont déjà informé le Bureau de l'enseignement privé de leur décision de fermer.

 

La dernière en date, après plus de 80 ans d'activité, est la célèbre école Amnuaysilpa Thonburi à Bangkok, invoquant un problème de trésorerie.

La ministre de l'Éducation, Kanokwan Wilawan, a déclaré qu'elle était pleinement consciente du problème et qu'elle consulterait Pornsak Rattana, du Bureau de l'enseignement privé, sur la manière de résoudre le problème.

Pendant ce temps, le Dr Supaset Khanakul, président de l'Association of Private EducationCommittee, a souligné que, depuis l'ouverture du nouveau semestre, de nombreuses écoles privées n'ont pas été en mesure de percevoir les frais de scolarité des parents, totalisant environ un milliard de bahts, entraînant des problèmes de trésorerie.

Par ailleurs, il a précisé qu'un certain nombre d'élèves avaient quitté leurs écoles avant leur réouverture pour le second semestre, soit parce que leurs parents n'ont pas les moyens de payer les frais, soit parce qu'ils ont déménagé.

Bien que les écoles puissent être en mesure de collecter les frais de scolarité auprès de certains parents, elles sont toujours confrontées à des problèmes de trésorerie car elles devront payer leurs enseignants, dont beaucoup ont "volontairement accepté" un réduction de moitié de leurs salaires pour alléger le fardeau financier des écoles et de sauver leurs emplois.

Le Dr Supaset a déclaré que l'association avait proposé que le ministère de l'Éducation fournisse gratuitement des kits de test d'antigène rapide aux écoles, afin que les enseignants et les étudiants puissent être testés avant le début du deuxième semestre pour permette un apprentissage normal sur place.

Pendant ce temps, le Dr Jate Prapamontripong, de la chaîne d'écoles Prapamontree, a souligné que la pandémie de COVID-19 n'est pas le seul problème auquel la plupart des écoles privées sont confrontées, ajoutant que le faible taux de natalité de la Thaïlande au cours des 5 à 10 dernières années a contribué à réduire le nombre de potentiels élèves

Bien que les écoles privées fassent économiser à l'État, estimé à environ six milliards de bahts par an, il s'est plaint que de nombreuses personnes ont une idée fausse des écoles privées, les accusant d'être axées sur les affaires et de se concentrer uniquement sur les bénéfices versus l'enseignement.

Il est cependant exact que les écoles sont parfois situées sur des terrains que les propriétaires pourraient vendre pour y construire des condominiums. Ces spéculateurs devront étudier quelle activité leur rapporte le plus.

Thai-school-reopen.png.ac9948630b66cf85db982a8b59484e43.png.e9296be0e17d4b8a6d05b10f11d08eaf.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 décembre 2021 14:25
Sponsors