Le Modérateur

Surachate est de retour et déjà des arrestations de trafiquants d'être humains qui auraient tué des Rohingyas

1 message dans ce sujet

La police thaïlandaise, dont Big Joke, annonce l'arrestation d'un gang de passeurs et suspecte la mort de Rohingyas

Le Grand Flic thaïlandais bien connu, le lieutenant-général Surachate Hakpan ou Big Joke, s'est joint à la police du bien-être humain, à la marine et à des homologues en Malaisie pour annoncer plusieurs arrestations dans deux cas très médiatisés, a rapporté Daily News.

 

Le premier concerne les plaintes d'un groupe de Thaïlandais qui ont été secourus à Sihanoukville au Cambodge après qu'un gang chinois les a dupés dans une affaire de travail illégal là-bas.

Environ 15 à 20 personnes ont été retenues prisonnières après qu'on leur a promis un travail légitime au Cambodge, mais ont été forcées d'escroquer leurs compatriotes en travaillant dans un centre d'appels.

Des mandats d'arrêt ont été émis contre dix personnes - quatre ressortissants chinois, quatre Cambodgiens et deux Thaïlandais.

A Chiang Mai, une Thaïlandaise appelée Ubonrat, 22 ans, et une Chinoise du nom de Thienfong ont été arrêtées en lien avec le racket.

La police a déclaré que les victimes avaient été détenues dans des conditions épouvantables avant de réussir à demander de l'aide en ligne. La police cambodgienne est venue les délivrer. Huit autres sont toujours recherchés.

Dans l'autre cas, Surachate a annoncé l'arrestation d'un homme du nom de Jepa, 54 ans, recherché pour trafic de migrants illégaux entre la Thaïlande et la Malaisie depuis 2015. Un mandat malais était lancé contre lui depuis 2016. On ne sait pas pourquoi la police ne l'a pas arrêté avant.

Il fait partie d'un gang plus large impliqué dans la disparition de migrants rohingyas qui ont été fouettés à mort.

La police malaisienne a trouvé les tombes de 30 de ces personnes dans leur pays.

Cela rappelle le cas du général Manas Kongpan qui avec d'autres officiers de l'armée thaïlandaise, des Birmans et des civils était à la tête d'un immense trafic de Birmans et Rohingyas qui a fait des dizaines de morts dans le sud du royaume. Condamné à une très longue peine de prison, Manas est mort en détention cette année.

Surachate qui médiatise ses actions n'a pas que des amis au sein de la police et il a été placardisé plusieurs années. On ne sait pas s'il est plus efficace et moins corrompu que ses collègues ou juste meilleur communiquant.

6pm1.jpg.85fb04bcea6f14ee31d3ea4f12bc76d0.jpg.31b285e1cfe05519aa9965162cf0f26b.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BANGKOK 05 décembre 2021 14:44
Sponsors